Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Agence loue communicants à demeure

13/10/2005

Sous-traiter sa communication est une opération rentable pour les entreprises. Les agences spécialisées dans le domaine ont le vent en poupe.

Communiquer à moindre coût. La proposition a vite séduit Hervé Michel, fondateur en juillet 2004 de Sprintoo.com, société lilloise d'impression numérique via le Web. « Ni mon associé ni moi ne sommes des spécialistes de la communication. Nous n'avons pas non plus les moyens d'embaucher un vrai professionnel. Alors, une fois par semaine, nous louons à demeure les services d'un consultant spécialisé », se félicite-t-il. L'externalisation de la fonction communication semble alléchante, à condition de prendre certaines précautions.

Le concept a la cote : plus de six entreprises sur dix externalisent des services, selon l'étude Ifop-Ernst&Young réalisée en 2005. Parmi elles, 28 % font appel à un prestataire dans la vente, le marketing ou la communication. À Lille, le cabinet Nau Consultants a vu sa marge décoller de 35 % en 2004. Son dirigeant, Stéphane Nau, anticipe une hausse de 15 % cette année. Cet ex-chef de pub chez DDB, passé par la direction de clientèle chez Grey, loue ses services à une filiale lilloise d'Alcan ou à l'antenne régionale de McCain. Mais le gros du marché se situe auprès des PME locales. « La plupart des dirigeants se sentent dépourvus face à des techniques de communication de plus en plus complexes. S'appuyer sur notre savoir-faire leur permet de se consacrer à leur métier tout en limitant leurs coûts salariaux », explique-t-il, estimant entre 15 et 50 % l'économie réalisée par ses clients.

Cepi Management a franchi le pas dès 1998. Depuis, Stéphane Nau est le directeur de la communication de ce cabinet-conseil en RH, qui compte vingt-cinq salariés. À lui de gérer les messages de la direction en interne et en externe : il se charge du magazine trimestriel, pilote le site Web, organise des conférences de presse, etc. en n'occupant un bureau sur place qu'une à deux fois par semaine. Le reste du temps, il réalise des tâches d'édition ou élabore des stratégies de communication globale pour d'autres clients.

Se faire accepter

Flexible et économique, la formule n'en est pas moins délicate à piloter. « Une fois, un dirigeant m'a présenté à ses salariés comme un consultant. Je ne suis jamais parvenu à m'imposer comme leur directeur de la communication », se souvient-il, ayant dû finalement jeter l'éponge face à cette résistance passive. Depuis, le prestataire s'assure préalablement que sa mission suscite l'adhésion. « La porte de mon bureau reste toujours ouverte, pour me constituer mon réseau interne. Je passe les deux tiers de mon temps avec les salariés pour bien m'imprégner de la culture d'entreprise. La paperasse, je la traite à l'agence », explique-t-il, en précisant que le soutien du dirigeant est un élément essentiel.

Autre précaution : « Je ne m'occupe jamais de la communication des RH. Sans légitimité suffisante, ce serait le clash avec les salariés. » Un exercice d'équilibriste où le prestataire extérieur a rarement droit à l'erreur.

www.nauconsultants.com

 www.ey.com/global/Content.nsf/France/Index_etudes_outsourcing

Envoyer par mail un article

Agence loue communicants à demeure

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W