Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sept minutes pour convaincre

10/11/2005

Depuis un an, le réseau de cadres Oudinot adapte le concept du « speed dating » au recrutement. Baptisée speednetworking, l'initiative pourrait être porteuse pour les communicants sans emploi.

Tous les deux mois, dans les salons parisiens du Cercle national des armées, une rafale d'entretiens d'embauche est tirée à 8 h 30 tapantes. Face à face, douze cadres en recherche d'emploi et douze chasseurs de têtes. Une timbale tibétaine lance le départ : chaque candidat discute sept minutes avec un consultant, avant qu'un coup de cloche ne l'invite à changer de table pour ­répéter l'opération avec un autre. Deux heures plus tard, chaque candidat a rencontré chaque recruteur, dans un joyeux brouhaha. Organisé depuis un an par le réseau de cadres Oudinot, le « speednetworking » adapte au recrutement le modèle des « speed dating », ces « rendez-vous minute » entre célibataires.

Le 18 octobre dernier, Valérie Dormeau-Ralli a rencontré douze chasseurs de têtes d'un coup. Sept mois plus tôt, cette ancienne responsable marketing et communication était ­licenciée par Konica Minolta Holdings Inc. « Après quinze ans dans la même entreprise, mon réseau s'est un peu étiolé. Le speednetworking me donne accès aux nombreuses offres cachées », se réjouit-elle, en repartant de son premier speednetworking avec quatre rendez-vous en poche.

La formule a vite fait des adeptes. Depuis mi-2004, soixante-dix cadres en recherche d'emploi ont participé aux cinq rencontres organisées par le réseau. « Le concept place les demandeurs d'emploi dans une démarche active puisque chaque participant doit inviter un chasseur de têtes », explique Myra Braganti, vice-présidente de l'association. Les cadres suivent aussi deux heures de formation pour apprendre à synthétiser leur présentation et leur curriculum vitæ.

Couverture médiatique

Évidemment, aucun candidat ne ­signe de contrat de travail à la sortie. « Mais sept minutes suffisent à jauger la personnalité ou l'aisance relationnelle d'un candidat. C'est essentiel, surtout pour un poste de communicant », commente Hervé Simonot, consultant en recrutement marketing et communication chez Mac Allister. Après le speednetworking du 18 octobre, il prévoit de revoir quatre candidats, dont deux auxquels il a déjà proposé un poste.

Même satisfaction pour Jean-Christophe Leroy, quarante et un ans, qui a retrouvé un emploi en août dernier chez Regus, après quinze mois de traversée du désert. « Les deux speednetworking auxquels j'ai participé ne m'ont pas permis directement de trouver ce poste. Mais les commentaires et les conseils des consultants sur ma présentation m'ont été utiles. Lorsque j'ai répondu à l'­annonce, je savais comment me vendre », déclare le nouveau respon-sable grands comptes du leader mondial des centres d'affaires.

De fait, la couverture médiatique de l'événement valorise les participants. Le 18 octobre, plusieurs demandeurs d'emploi ont été interviewés devant les caméras de France 2 et de la chaîne Demain. « C'est bon pour le moral », lâche une participante, flattée que son expérience intéresse les médias.

Le speednetworking, un tremplin vers l'emploi ? Difficile à dire. En revanche, le concept fait circuler le nom des candidats. Sans compter qu'il permet aux consultants de mettre un visage sur les CV. « Rien ne vaut une rencontre pour qu'ils pensent à eux le jour où un poste se libère », explique Myra Braganti.

Depuis avril 2004, une dizaine de membres d'Oudinot aurait retrouvé un emploi. Valérie Dormeau-Ralli en fait partie : elle vient d'être embauchée chez Alba, un fabricant de mobilier de bureau, en tant que directrice commerciale et marketing. Les autres, quant à eux, sont toujours sur le carreau. Si multiplier les contacts avec des recruteurs est essentiel dans une conjoncture morose, il n'existe bien sûr pas de recette miracle.

www.e-oudinot.com

Envoyer par mail un article

Sept minutes pour convaincre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.