Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Emap, village bientôt global

05/01/2006 - par Amaury de Rochegonde

À Issy-les-Moulineaux, Emap Village rassemble dans une même rue les sept pôles d'activité du groupe de presse. Une organisation d'entreprise au service du développement commercial.

Depuis la rentrée 2005, une nouvelle organisation est en vigueur à Emap France. Thierry Jadot, directeur délégué de la nouvelle Emap Media Régie, pilote les forces commerciales des sept pôles d'activité d'un groupe qui a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires de 437 millions d'euros, avec l'objectif de développer les opérations publicitaires communes aux différents titres (L'Auto-journal, Closer, FHM, ­Modes&Travaux, Pleine Vie, Science&Vie, Télé star, etc.). « La dispersion n'est pas favorable à l'émergence de solutions transversales, souligne Thierry Jadot. L'idée est de faire travailler ensemble des directions commerciales et d'offrir plus rapidement des réponses sur l'ensemble de notre portefeuille. » Un projet commercial, donc, qui trouve son point d'ancrage dans une organisation d'entreprise pensée géographiquement depuis juin 2003, lors du rachat d'Excelsior.

À cette date, en effet, Emap reprend une entreprise familiale sise rue du colonel-Pierre-Avia, à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine. Même si 150 salariés d'Excelsior sont amenés à quitter la société dans le cadre des clauses de cession ou d'une restructuration, Emap fait alors le choix de concentrer à cet endroit tous ses actifs en France. Sous le nom d'Emap Village naît alors un quartier consacré au deuxième groupe de presse magazine, le long de la rue du colonel-Pierre-Avia (aux numéros 1, 27, 33, 43 et dans le prolongement, au 39, rue du général-Éboué). Il s'agit bien sûr de réussir la greffe d'Emap sur Excelsior en mariant les cultures d'entreprise, mais aussi de renforcer l'efficacité commerciale du groupe de presse. L'objectif est notamment de rapprocher les commerciaux des équipes éditoriales. Cela s'est traduit concrètement par des produits comme un Science&Vie spécial pour Orange, un supplément high tech pour Max, des MMS de voitures auprès des abonnés de ADDX, etc.

Reconnaître les talents

Sur le plan des ressources humaines, Emap Village a aussi été l'occasion de mettre en place un chantier de mobilité interne. S'il ne concerne pas les 1 200salariés du groupe, dirigeants, chefs de service et cadres intermédiaires peuvent en faire l'expérience. Thierry Jadot est ainsi un ancien éditeur d'Emap Auto, Carole Fagot, ex-directrice d'Emap Media, dirige aujourd'hui Emap Femme, et Jean-Paul Lubot, responsable du lancement de Closer, a repris le développement et le marketing. « Le but est davantage de reconnaître le talent de certaines personnes qu'une simple volonté de transfert », précise Évelyne Deneys, DRH d'Emap France. Offrir un développement de carrière en même temps qu'un regard neuf sur des activités mouvantes, c'est l'esprit d'un tel plan de promotion par la mobilité. Seul ­regret : les passerelles avec la maison mère en Grande-­Bretagne sont pour l'instant limitées. Village local ou vraiment global ? Emap travaille sur des transferts transmanche au marketing et aux études.

Envoyer par mail un article

Emap, village bientôt global

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.