Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'expérience professionnelle valorisée et validée

26/01/2006 - par Frédéric Saliba

La validation des acquis de l'expérience (VAE) permet de décrocher un diplôme sans quitter son poste. Une carte que jouent de plus en plus les communicants.

Pas facile de faire carrière dans la communication sans diplôme », lâche Michelle Sevault, chargée de la communication événementielle chez Manpower. Difficile aussi de retourner sur les bancs de l'école à quarante-neuf ans pour décrocher un BTS de communication. La solution ? Cette autodidacte l'a trouvée au sein même de son entreprise. Depuis octobre dernier, Michelle Sevault s'est lancée dans une validation des acquis de l'expérience, la fameuse VAE (ex-VAP ou validation des acquis professionnels), qui permet aux salariés et demandeurs d'emploi d'obtenir un diplôme en faisant reconnaître leurs compétences acquises au long de leur parcours. Créé en 1992, revisité en 2002, le dispositif séduit de plus en plus dans l'univers de la communication.

BTS, licence, master... presque tous les diplômes sont disponibles. Le tout sans quitter son poste de travail, ni forcément suivre le moindre cours ! Du dépôt de la demande à sa validation par le Centre académique de validation des acquis, les délais dépassent rarement un mois. Puis, la VAE s'étale sur quatre à douze mois en moyenne avant l'obtention du diplôme.

Travail d'introspection

Alléchante, la démarche n'en reste pas moins délicate. « Seulement une demande de VAE sur deux est validée », avertit David Rivoire, dirigeant du cabinet Les 2 Rives, spécialisé en accompagnement VAE auprès des entreprises. Autre difficulté : cette démarche est chronophage. Ainsi, Didier Masse, trente-six ans, responsable e-communication chez Steria France, qui consacre depuis novembre dernier trois à quatre heures par jour pour obtenir d'ici à mars prochain une licence professionnelle de webmestre éditorial. En outre, il suit une vingtaine de modules, via un campus numérique. « Je prends des cours supplémentaires par intérêt personnel. Mais la réussite de ma VAE réside uniquement dans la qualité de mon mémoire », précise-t-il.

Pierre angulaire du dispositif, le dossier du candidat comporte généralement une soixantaine de pages. Le candidat y décrit à la première personne du singulier l'ensemble des compétences et connaissances, acquises au cours de sa carrière. « C'est un travail d'introspection long et difficile pour structurer son parcours de façon claire, détaillée et attrayante », commente Floriana Painbeni, quarante-huit ans, assistante communication chez Danone et titulaire depuis octobre dernier d'un BTS de communication des entreprises. Une fois son dossier remis, elle a passé un oral d'une demi-heure devant un jury, composé de professeurs et professionnels du secteur. « C'est très valorisant de voir ses compétences reconnues », note-t-elle.

Comme Floriana Painbeni, cinq cents salariés de Danone ont déjà bénéficié du programme Évoluance, lancé en juillet 2003 pour permettre aux moins qualifiés de suivre une formation diplômante sur leur temps de travail. « L'occasion idéale de développer l'employabilité et le professionnalisme des collaborateurs tout en répondant à leurs attentes », analyse Marina Vlassova-Tonneau, à la communication ressources humaines de l'entreprise. D'autant que l'opération soigne l'image employeur du groupe. En décembre dernier, Danone a remporté la 6e édition du trophée Management&Compétences, qui récompense les entreprises soucieuses de l'employabilité de leurs salariés.

 www.infovae-idf.com

 www.les2rives.org

 www.centre-inffo.fr

Envoyer par mail un article

L'expérience professionnelle valorisée et validée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.