Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Désert de fête pour Europcar

09/02/2006 - par Amaury de Rochegonde

La filiale française de Volkswagen, qui sera fixée sur son sort dans les prochains mois, a organisé une fête annuelle hors du commun en plein Sahara.

L'avenir d'Europcar est incertain. Cette filiale du groupe Volkswagen a appris à la rentrée qu'elle serait mise vente, placée en Bourse ou amenée à grossir de façon significative. Motif d'interrogations pour les salariés, cette perspective n'a pas empêché Europcar France d'organiser une fête annuelle hors du commun, le 21 janvier, dans le Sahara. Au total, 920 personnes ont pris les 6avions affrétés ce jour-là à Roissy pour se retrouver, quelques heures plus tard, dans un dîner assis suivi d'une fête dansante sous une tente berbère, à Tozeur, en Tunisie. Retour à 4 heures du matin. Prix du transport : entre 300 et 400 euros par passager selon Europcar. Mais « ce n'est pas tellement plus cher que d'organiser une fête à Paris et c'est incomparable en termes de retombées », affirme Nathalie Lignier, responsable communication et événements.

Pour cette ancienne commerciale qui a la moyenne d'âge de son entreprise (33 ans), cette opération a été un franc succès. Pas d'incidents de santé à déplorer auprès du médecin et de l'infirmière invités sur place. Et de nombreux courriels de satisfaction. Il est vrai que l'organisation a été sans faille : formalités de douanes simplifiées, deux cents 4x4 transportant les passagers de l'aéroport à Tozeur en dix minutes, tour de la ville, animations folkloriques et DJ. « Sans oublier la cuisine, jure-t-elle, qui fut à la hauteur des promesses du prestataire, Planète Oasis ». Ce dernier, qui avait déjà eu l'occasion d'accueillir plusieurs centaines d'abonnés de MTV, n'avait jamais reçu autant de monde pour un dîner.

Relais d'information

Si les salariés d'Europcar France et Belgique ont ainsi été chouchoutés, c'est qu'il y avait un gros défi à relever pour Nathalie Lignier, qui s'était donné pour objectif de faire aussi bien, pour sa première année à la communication, qu'une mémorable fête à Marrakech il y a cinq ans. Elle a donc joué sur l'effet de surprise. Un mois et demi avant l'événement, elle a eu l'idée d'organiser un jeu-concours, où 350participants ont tenté de deviner la destination. Courriels, affichage... les moyens traditionnels de la communication interne ont été réquisitionnés pour ­fédérer les 350 agences concernées. De son côté, le PDG Salavatore Serio a profité de la soirée pour remettre des cadeaux à 208 de ses salariés par tranche de cinq ans d'ancienneté, comme il est d'usage à Europcar. « Il a aussi pris la parole, conclut Nathalie ­Lignier, mais juste pour nous souhaiter une bonne soirée. Notre philosophie, à Europcar, c'est la proximité. C'est vrai pour les clients comme pour nous : la soirée annuelle est un formidable relais d'information et une façon de rapprocher le personnel. »

Envoyer par mail un article

Désert de fête pour Europcar

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.