Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les assistantes en font toujours plus

11/05/2006 - par Lionel Lévy

Accueil, courrier ou prises de rendez-vous ne sont plus les seules tâches des secrétaires et des assistantes de direction. Celles-ci peuvent aussi se voir attribuer des missions en matière de ressources humaines et de communication.

Bonne fête Frédérique par ci, bonne fête Frédérique par là. Ce jeudi 20 avril chez Euro RSCG C&O, Frédérique Verbrugghe, l'assistante de direction de Laurent Habib, patron de l'agence, est la star du jour. Ce n'est pourtant pas la Sainte-Frédérique, encore moins la fête des mères. Comme chaque troisième jeudi d'avril, c'est la fête des... secrétaires. « Pourquoi pas une fête à nous ? Après tout, nous pouvons être considérées comme l'un des rouages essentiels de l'entreprise, notamment en termes de communication interne », commente Frédérique ­Verbrugghe.

Décomplexées, les assistantes ? Plutôt. Surtout quand on est la secrétaire personnelle du « grand patron ». « À cette place, elle est en première ligne pour tout connaître de la stratégie de l'entreprise et ce, avant tout le monde », explique Claire Van Leeuwen, rédactrice en chef ­d'Assistante plus, un mensuel consacré aux assistantes et secrétaires. Garder le secret fait bien évidemment partie intégrante de ses missions. Car, dès qu'une rumeur se propage dans l'entreprise, tous les salariés accourent pour lui soutirer des informations. « C'est fréquent, explique Frédérique Verbrugghe. Avant la nomination de Laurent Habib au poste de PDG, le 5 avril dernier, je me souviens de salariés prêchant le faux pour savoir le vrai. Tout notre art consiste alors à savoir éconduire notre interlocuteur sans se le mettre à dos. »

Idem avec les journalistes, les pincettes en moins parfois. « Depuis l'apparition des téléphones portables, nous sommes de plus en plus court-circuitées. Mais ceux qui passent par nous sont filtrés », indique Véronique Matola, assistante d'Henri de Maublanc, président de l'Association pour le commerce et le service en ligne et co-PDG, avec son frère François, du fleuriste en ligne Aquarelle. Véronique Matola est d'ailleurs l'assistante des deux hommes. « Cela aurait été impossible à gérer s'ils n'avaient pas été frères, souligne-t-elle. Là, ils n'ont aucun secret l'un pour l'autre. » Ni pour elle d'ailleurs, qui affirme les connaître « comme sa poche ».

Prendre le pouls de l'entreprise

À l'inverse, quand un patron a deux assistantes personnelles, à l'image de Jean-Paul Cluzel, PDG de Radio France, celles-ci se doivent de tout connaître de sa vie. « Lui prendre un rendez-vous chez le médecin, organiser ses vacances ou réserver un traiteur peut faire partie de nos attributions, explique Raja Boudni, l'une de ses deux assistantes depuis onze ans. Quand on a la confiance de celui que l'on assiste, faire la séparation entre le privé et le professionnel est quasi impossible. On gère finalement l'agenda de sa vie dans sa globalité. »

Raison de plus pour rester discrète. Pourtant, « Je sais tout mais je ne dirai rien » n'est pas la seule devise de l'assistante. Sa fonction dans l'entreprise dépasse largement le rôle de filtre ou de confidente de son patron. « Nous avons également un rôle en matière de ressources humaines. Nous sommes une interface, un tampon entre la direction et les salariés, ­estime Julie Janin, assistante de Michèle Ferrebeuf, présidente du groupe McCann France. Nous remontons quantité d'informations du terrain. Cela permet à la direction de mieux prendre le pouls de la société. »

Les relations avec les différents collaborateurs de l'entreprise ? Forcément compliquées. Œil de Moscou pour les uns, tremplin idéal pour faire passer des messages à la direction (par exemple sur les salaires ou les conditions de travail) pour les autres, l'assistante n'est pas toujours dans une situation ­confortable. « Vu notre position vis-à-vis de la direction, les rapports sont un peu faussés, constate Raja Boudni. Comprenant leur intérêt, la plupart des salariés se montrent particulièrement aimables à mon égard. » Et pour cause : Jean-Paul Cluzel lui a déjà demandé son avis sur la nomination d'un collaborateur... Pour autant, tous les salariés ne ménagent pas les assistantes de direction. « Certains nous prennent encore pour la bonne à tout faire et nous sollicitent pour tout et n'importe quoi », affirme Wendy Taque, assistante de Lionel Aboudaram, président de l'agence Tequila et vice-président du groupe TBWA France. Là encore, pour mettre le holà, mieux vaut maîtriser sa communication et garder son sang-froid sous peine de se faire des ennemis qui pourraient à leur tour aller trouver le patron.

Communication et événementiel

De là à trouver de fortes similitudes entre le métier d'assistante et celui d'attachée de presse ou de chargée de communication, il n'y a qu'un pas. Claire Van Leeuwen, du magazine Assistante plus, le franchit : « Comme la chargée de communication, l'assistante est la vitrine de la société. Elle est souvent le premier interlocuteur en interne comme en externe. En outre, ces professions requièrent des qualités communes comme la confidentialité, voire le maniement de la langue de bois. Ce sont des métiers très proches. » D'ailleurs, d'après le magazine, la communication et l'événementiel sont les tâches les plus prisées des secrétaires.

Nombre d'entre elles n'hésitent d'ailleurs pas à changer de casquette. Certaines enfilent, en plus de leur costume d'assistante classique, celui de chargée de communication, à l'image de Julie Janin qui remplit ce double rôle à l'agence MRM. D'autres abandonnent purement et simplement leur premier métier. Mais le chemin est long. Ainsi, assistante d'Alain Weill, alors à la direction générale de NRJ, durant sept ans, Inès Fourny a créé un service de communication au sein de la station. Après y avoir passé six années, elle est aujourd'hui responsable des ­relations extérieures du Stade français. Un exemple qui fait fantasmer bien des secrétaires...

www.assistexpo.com

 www.assistanteplus.com

Envoyer par mail un article

Les assistantes en font toujours plus

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies