Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Des experts recrutés sur casting ?

22/06/2006 - par Bruno Fraioli

Les agences médias sont régulièrement sollicitées par les émissions de télévision afin d'apporter leur expertise. Bien passer à l'écran devient un critère de recrutement.

Le recrutement des acheteurs dans les agences médias passera peut-être un jour par des castings. Savoir s'exprimer ­convenablement dans les médias, et plus particulièrement à la télévision, devient en effet l'un des critères de recrutement des experts. En effet, ces derniers sont de plus en plus souvent sollicités par les émissions de télévision et les radios sur des sujets touchant à l'actualité ou l'économie des médias. Du coup, leur aisance à s'exprimer devant une caméra ou un micro est particulièrement appréciée.

« Ce critère n'est pas primordial, mais il devient important, confie une attachée de presse d'une agence médias qui préfère rester anonyme. C'est le cas ­notamment pour les chefs de service, comme le directeur du ­département télévision. Il est de plus en plus susceptible d'être exposé. Il peut devenir, en quelque sorte, le porte-­drapeau de l'entreprise dans des émissions offrant une certaine visibilité. »

Les experts médias doivent donc désormais soigner autant leur style et leur look que maîtriser la science du GRP. Ainsi, en septembre 2005, Emmanuel Charonnat, directeur général adjoint de Starcom, a été recruté par l'agence médias avec, notamment, une mission de communication externe. « Bon client » pour les journalistes, l'ancien directeur général de Carat Expert fait partie des interlocuteurs privilégiés des émissions de télévision et de radio.

Les experts médias sont particulièrement prisés des différentes émissions traitant des médias. « Ils interviennent dans des domaines précis et avec des points de vue que l'on espère le plus neutre et objectif possible, indique Damien Cabrespines, journaliste pour l'émission Plus clair sur Canal +. Un bon contact pourra synthétiser une tendance ou un concept d'émission de manière claire et précise, et surtout sans langue de bois. »

Ce profil a été parfaitement assimilé par les agences médias. D'ailleurs, certaines enseignes n'hésitent pas à mettre en place des séances de médiatraining pour leurs collaborateurs. « Ils doivent être à l'aise devant la caméra, ajoute l'attachée de presse qui préfère rester anonyme. Mais, avant tout, on appréciera qu'ils soient de bons techniciens et qu'ils maîtrisent parfaitement leur métier. Ils pourront ainsi intervenir sur des aspects allant un peu au-delà de leur fonction d'acheteur d'espace, notamment sur les aspects people. »

Devoir de réserve

Un avis que ne partage pas vraiment Frédéric Degouy, directeur TV de Mediacom. « Je préfère ne répondre qu'aux questions faisant appel à mon expertise dans mon domaine, en l'occurrence celui de l'achat d'espace à la télévision. Je fais attention à ne jamais donner mon avis personnel. » Pour Emmanuel Charonnat, directeur général adjoint de Starcom, il convient aussi de faire très attention aux propos tenus : « Je tiens à rester dans le strict cadre des chiffres et à n'apporter que des explications objectives aux questions posées. J'évite de juger les aspects créatifs des médias comme la qualité de production d'une émission ou un animateur. Je ne suis pas à même de juger cela. »

Un devoir de réserve dont les journalistes tiennent compte. « Ces experts sont aussi en relation commerciale avec les chaînes, note Damien Cabrespines, de Canal +. Du coup, cela peut poser un problème dès que l'on aborde un point pouvant donner lieu à une polémique. » Bien passer à l'antenne, oui. Se fâcher avec TF1, M6 ou France Télévisions, non.

Envoyer par mail un article

Des experts recrutés sur casting ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.