Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Monster peaufine son image

14/09/2006 - par Amaury de Rochegonde

Le site d'emplois a signé cet été un accord avec la Halde pour lutter contre toute discrimination. Une transparence indispensable au moment où le site communique à la télévision.

Depuis le 4 septembre, et pendant deux mois, c'est une déferlante d'une centaine de spots Monster France qui sont diffusés sur les chaînes hertziennes, sans compter six cents autres sur le câble. La campagne, signée Brand Content, est, pour le « leader du recrutement en ligne », un retour à la communication télévisuelle de masse alors que, depuis cinq ans, il n'était présent sur le petit écran qu'en parrainage, par exemple à l'occasion du tournoi de Roland-Garros 2006.

Relayée par des sites à large audience (Google, yahoo.fr, m6.fr, msn.fr...), cette opération marque une volonté de Monster de gagner encore en ampleur. « Nous dépensons 13 millions d'euros par an en communication, explique Patrick Pedersen, directeur des opérations de Monster France. Cette campagne nous permet de toucher l'ensemble de la population et d'être plus pédagogue afin d'attirer tous les CV. »

Une responsabilité d'éditeur

En clair, Monster veut conquérir des parts de marché sur des profils moins haut de gamme, au-delà des seuls cadres. Fort de 2,4 millions de curriculum vitae, son service table sur un gain de 1 million de CV en 2006. « Le nerf de la guerre, c'est de trouver des candidats dont les recruteurs ont besoin, estime Patrick Pedersen. Nous devons acquérir des CV pour avoir une force de vente efficace. » Grâce à 170 commerciaux - dont 120 télévendeurs -, le site se targue d'être aujourd'hui une marque forte en termes d'offres comme de demandes d'emplois.

Choisi pour être le partenaire du site du ministère délégué à l'Égalité des chances (diversite-emploi.com), Monster France se doit néanmoins d'être irréprochable sur le plan de la lutte contre les discriminations. Or, si l'on croit l'association de chômeurs Apnée, il reste des progrès à faire sur la question des âges. Il est vrai que le site a reçu en janvier dernier un courrier de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) qui l'a amené à réaliser un audit interne. Celui-ci a montré des irrégularités touchant à l'âge, à l'égalité des sexes et à l'usage d'une langue étrangère. Deux personnes à plein-temps sont désormais chargées de surveiller les offres, et un accord a été signé cet été avec la Halde visant à former les chargés de clientèle Monster, à sensibiliser les entreprises, à contrôler leurs annonces et à informer, enfin, les candidats à la recherche d'un emploi.

« Nous avons une nette baisse des offres discriminantes, indique Patrick Pedersen, mais nous travaillons de 8 à 20 heures et nous avons de 1 000 à 2 000 offres par jour. Une personne posant une annonce à 22 h 30 et payant directement par carte bancaire, nous n'avons pas le moyen de la détecter avant le lendemain. » S'imposant une responsabilité d'éditeur, et non seulement d'hébergeur, Monster se doit néanmoins de montrer le bon exemple : il revendique la moitié d'un marché du recrutement en ligne estimé à 100 millions d'euros.

http://monster.fr/

Envoyer par mail un article

Monster peaufine son image

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.