Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les agences à la traîne sur le Cesu

19/10/2006 - par Lionel Lévy

S'il séduit de plus en plus de DRH, le Chèque emploi service universel (Cesu) ne rencontre pas encore d'écho dans les entreprises de communication.

Baby-sitting, lavage de voiture, tâches ménagères, soutien scolaire... Le catalogue des services du Chèque emploi service universel (Cesu) devrait doper le secteur du service aux salariés, déjà en plein essor. Lancés au début de l'année par Jean-Louis Borloo, ministre de l'Emploi, ces chèques sont déjà proposés aux salariés de plus de 3 000 entreprises. Avec plus de 6 millions de Cesu préfinancés par les entreprises (soit plus de 80 millions d'euros), l'Agence nationale des services à la personne (ANSP) se félicite d'avoir « largement dépassé les objectifs ». Il faut dire que les employeurs ont de quoi être séduits. Quand ils distribuent 100 euros en Cesu à leurs salariés, ils n'en déboursent que 40, car l'abondement n'est pas soumis aux cotisations sociales. De plus, il donne droit à un crédit d'impôt de 25 % des sommes versées. De quoi contrebalancer l'argument du coût trop élevé de la mise en place des services aux salariés. D'autant qu'outre la carotte fiscale, le Cesu peut devenir un outil de politique sociale des entreprises, servant à fidéliser et favoriser l'équilibre vie privée-vie professionnelle des collaborateurs.

Malgré tout, à l'exception d'Ogilvy (lire l'encadré), les agences de communication sont pour l'instant aux abonnés absents. « Il y a beaucoup de déclarations d'intention, mais, concrètement, rien n'est mis en place, résume Amélie Cayzac, chargée des affaires sociales à l'Association des agences-conseils en communication. Les émetteurs du chèque (Chèque Domicile, Accor Services, Sodexho, Domiserve, Natexis et La Poste) confirment. « Malgré tous les ingrédients pour installer le Cesu dans les agences - horaires décalés, forte population féminine, etc. -, celles-ci n'ont pas encore inscrit le service aux salariés au menu de leurs priorités », regrette-t-on chez Sodexho. Pour Jean-Louis Borloo, en tout cas, la « révolution » est en marche. « Les entreprises qui mettent en place des services à la personne sont nettement plus attractives, expliquait le ministre de l'Emploi le 27 septembre dernier devant un parterre de directeurs des ressources humaines réunis lors du Congrès HR. De toute façon, elles y passeront toutes, alors autant qu'elles y viennent de suite. »

www.servicesalapersonne.gouv.fr

Envoyer par mail un article

Les agences à la traîne sur le Cesu

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.