Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Des mots sparadrap

14/12/2006 - par B.F.

Allegro ! Parmi les expressions de l'année, certaines ont résonné dans les rues et les stades. Mais pour donner le la, les jeunes, les... moustachus à collants et les Italiens étaient bien les plus forts, en 2006.

Mercato

Ce terme italien, traduction du mot « marché », est utilisé depuis longtemps dans le football pour désigner les périodes de transfert de joueurs. La communication s'en est emparée lorsque les médias ont été pris d'un coup de folie au printemps 2006. C'est Laurence Ferrari qui, en mai, annonçant son passage de TF1 à Canal +, a mis le feu aux poudres. Le mercato s'est alors emballé avec les annonces des départs de Marc-Olivier Fogiel (France 3), Thierry Ardisson (France 2), Benjamin Castaldi et Thomas Hugues (TF1), et les atermoiements de Melissa Theuriau (LCI). Le monde de la publicité a également eu droit à son mercato, cet automne cette fois, débuté par les transferts de Christophe Lambert et du duo Fred&Farid de Publicis vers la galaxie Bolloré, un mouvement qui a lancé une intense partie de chaises musicales dans les agences.

Ordre juste

Il faut rétablir un ordre juste par le retour à la confiance, par le retour de repères clairs, etc. » La formule aurait pu être de Nicolas Sarkozy, le président de l'UMP. Pas du tout ! On la doit à Ségolène Royal, présidente socialiste de Poitou-Charentes dans deux discours, à Arras en février 2006, et à Privas en avril. Évidemment, le concept « d'ordre juste » dans la bouche d'une socialiste a agité le Landerneau. D'autant qu'il était déjà dans l'actualité quelques semaines plutôt, sous la plume de Benoît XVI. Dans son encyclique « Dieu est amour », publiée le 25 janvier, le pape écrit que « l'ordre juste de la société et de l'État est le devoir essentiel du politique ». Dans la presse, on parle de « première bourde ». N'empêche, sur le site Internet du PS, les remontées des militants sont plutôt favorables à ce discours. En juin, à Bondy, la candidate à l'investiture enfonce le clou : « fermeté juste », « mise sous tutelle des allocations familiales » et « encadrement à dimension militaire » pour les jeunes délinquants de plus de 16 ans. En novembre, elle remporte les primaires au sein du PS. Juste ordre des choses...

Toutouyoutou

Collants, guêtres et bandeaux dans les cheveux, les deux agités du 118 218 ont réhabilité un autre duo de choc, celui formé par Véronique et Davina, traqueuses de graisse - en rythme - dans leur émission Gym tonic, diffusée sur Antenne 2 de 1981 à 1987. Le « toutouyoutou » (« two two you too... »), hymne de ladite émission culte, c'est un peu la madeleine de Proust version aérobic. Une rengaine entraînante, facile à entonner, que les Français se sont vite réappropriés. L'auteur du tube, Alain Goraguer, a été l'arrangeur de quantité de stars de la chanson, de Nana Mouskouri à Hugues Aufray, en passant par Jean Ferrat et Juliette Gréco... Universal déclare avoir écoulé 100 000 exemplaires du single durant l'année.

2.0

Le concept de Web 2.0 a eu un tel succès en 2006 que le suffixe est parti pour une carrière en solo. « C'est très deuxpointzéro, ce truc... ». Traduire : au mieux, « c'est très participatif », plus généralement : « C'est tout à fait hype. » C'est ainsi que l'on a vu apparaître le « marketing 2.0 », le « consulting 2.0 » et, nous rapporte une adhérente de la MJC d'Issy-les-Moulineaux et néanmoins lectrice de Stratégies, le « macramé 2.0 » ! Ce flou conceptuel était inscrit dans les gènes mêmes du Web 2.0, sur la définition duquel les experts ne se sont pas encore tout à fait accordés.

CV anonyme

Introduit en mars 2006 dans la loi pour l'égalité des chances pour lutter contre les discriminations à l'embauche dans les entreprises de plus de cinquante salariés, le CV anonyme a fait jaser tout au long de l'année. « Inapplicable », « trop coûteux » : d'entrée, une majorité d'employeurs et de cabinets de recrutement ont fait part de leur opposition malgré des mises en application positives dans plusieurs entreprises. Il faut dire que la mesure avait de quoi transformer les usages des recruteurs habitués à présélectionner des CV de profils sans surprise... En décidant de ne pas faire paraître les décrets d'application, le gouvernement, suivant l'avis des syndicats et du patronat, a préféré répondre par une fin de non-recevoir en forme de « courage fuyons ». Une occasion manquée de donner un contenu concret à la thématique de la diversité, brandie en 2006 tant par les pouvoirs publics que par les entreprises.

Coup de boule

Le fameux coup de boule de Zinedine Zidane dans le plexus de l'Italien Marco Materazzi, le 9 juillet lors de la finale de la Coupe du monde de football, a été autant inadmissible que médiatisé. Le geste a certainement été l'image la plus diffusée par les télévisions du monde et les internautes. Ainsi, Google propose plus de 15 000 photos pour la recherche sur les deux noms des joueurs et des petits jeux vidéo ont été créés autour de ce vilain geste. Même Nike s'en est inspiré pour un film publicitaire où Materazzi se met en scène. Un message où les deux joueurs auraient présenté leurs excuses et se seraient réconciliés aurait sans doute été préférable.

CPE

Amoins d'avoir été séquestré début 2006, impossible d'échapper au contrat première embauche (CPE) et à la vague de contestation qui en a résulté. Destiné à réduire un taux de chômage des jeunes actifs plus de deux fois supérieur au taux moyen (23 % contre 10 %), ce contrat de travail à destination des moins de 26 ans, prévu par l'article 8 de la loi pour l'égalité des chances, a fait l'actualité durant près de trois mois. Mieux que rien pour certains, le CPE a surtout été vécu comme pire que tout pour beaucoup. Jusqu'aux trois quarts des universités ont été en grève, avec des manifestations quotidiennes dont certaines mobilisant entre un et trois millions de personnes, selon les sources. Cette crise n'a pas manqué d'intriguer les journaux étrangers, éberlués par le « dialogue social à la française »... Au final, ce projet mort-né, tant sur la forme que sur le fond, a été retiré le 10 avril 2006 et remplacé par... pas grand-chose.

Bling-bling

Cela pourra sembler étonnant aux squatteurs de Cachan ou aux SDF sous leur tente, mais l'époque est au luxe. Des exemples ? Dubai et Shanghai attirent les projets immobiliers les plus fous, Moët&Chandon illumine la statue de la Liberté, en présence de la jet-setteuse Liz Hurley, elle-même très strass et paillettes, Vertu signe un téléphone en or rose pavé de diamants Boucheron à 200 000 euros... Conséquence, le terme « bling-bling », réservé à l'origine aux rappeurs à grosses chaînes en or, gagne du terrain. La vodka Absolut a sorti une bouteille en version dorée logiquement sous-titrée « Absolut bling-bling » et sur les Champs-Élysées, le Publicis Drugstore vend une eau de source Bling H2O sertie de cristaux Swarovski à 29 euros.

Bimédia

En France, c'est Serge July qui le premier a lancé l'idée. Mais son projet de fusionner les rédactions Internet et papier a été enterré avec son départ précipité de Libération en juin dernier. Ce qui n'a pas empêché d'autres éditeurs, qu'ils soient de la presse écrite ou de l'audiovisuel, de tester la recette. La Tribune a présenté fin novembre une nouvelle formule bimédia, dans laquelle les journalistes de l'édition papier sont priés d'alimenter le site Web. À L'Express, le nouveau directeur de la rédaction, Christophe Barbier, invite également les membres de son équipe à contribuer à Internet sur leur domaine d'expertise. Avec le bimédia, chacun espère ainsi retrouver sur Internet les lecteurs qu'il a perdus dans les kiosques.

Cesu

En 2006, les salariés ont commencé à se familiariser avec le chèque emploi service universel, qui est la pièce maîtresse du plan du ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo, pour le développement des services à la personne. D'après lui, les besoins des Français en matière de garde d'enfants ou d'aide aux personnes âgées devraient permettre de créer 2 millions d'emplois d'ici 2010. Préfinancé par les entreprises, le Cesu permet aux salariés qui les utilisent d'employer des aides à domicile à moindre coût, tandis que les entreprises bénéficient d'un crédit d'impôt et d'une exonération de charges sociales. Cinq mois après le lancement, 1,2 million de Cesu, soit une valeur de 16 millions d'euros, auraient été traités.

360°

Se dit d'une communication qui utilise tous les moyens à disposition pour s'exprimer dans les médias traditionnels, le hors-médias et les nouveaux supports numériques. On parle aussi de communication « holistique », du grec « holos » (entier). Pour les professionnels européens, la meilleure incarnation de la communication à 360° est Coca-Cola (cf. Stratégies n° 1433), mais aussi Nike, les principaux opérateurs téléphoniques (Orange et SFR), la SNCF, L'Oréal ou Renault. Le 360° est désormais cuisiné à toutes les sauces. Yahoo avait déjà sa rubrique 360°, la nouvelle formule de La Tribune comporte une double page 360°. Les agences de communication, qui revoient leur organisation interne, suivent le mouvement : K Agency s'est même rebaptisée K Agency 360.

Tabagisme passif

Le brouillard au zinc, c'est bientôt fini. Le 1er février 2007, tous les lieux publics fermés et couverts passeront à l'air pur. Pour les débits de boissons, hôtels, restaurants, tabacs, casinos et discothèques, il faudra attendre le 1er janvier 2008. D'ici là, les Français auront eu le temps d'intégrer que le tabagisme passif est un véritable fléau (une campagne de l'INPES sur le sujet est en cours). La fumée d'une cigarette contient davantage de toxiques (monoxyde de carbone, oxydes d'azote...) et de cancérogènes (goudrons, benzène...) que celle que le fumeur inspire ! Hors la loi, ce dernier pourra être verbalisé (68 euros) s'il assouvit son vice hors des « fumoirs » qui lui seront réservés.

Envoyer par mail un article

Des mots sparadrap

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies