Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

J'ai testé pour vous... ... le Flybook

22/02/2007 - par Bruno Fraioli

Léger, 1 200 grammes, et petit, 23 centimètres sur 15, l'objet se fait très facilement oublier dans un sac. à la croisée d'un ordinateur « ultraportable » et d'un organiseur personnel (PDA), le Flybook est avant tout un ordinateur, mais particulièrement fonctionnel. Son écran tactile rotatif de 8,9 pouces lui permet ainsi de se présenter comme une tablette pratique pour prendre des notes à la volée. L'ordinateur est d'ailleurs doté d'un logiciel de reconnaissance de caractères vraiment performant. Intelligent, celui-ci s'adapte progressivement à l'écriture de l'utilisateur. La restitution en est étonnante, même en écriture cursive. Ainsi, lors d'un déplacement, j'ai privilégié cette méthode pour prendre mes notes plutôt que d'utiliser le clavier. Ce dernier, un peu trop petit, demande une certaine expérience pour limiter les fautes de frappe.

Une polyvalence qui se paie

« Ultraportable » donc, le Flybook se démarque aussi par une connectivité très complète. Tous les types de connexions sont possibles : réseau filaire, Wifi et Bluetooth. Surtout, l'appareil adopte un accès supplémentaire via le téléphone portable grâce à un port permettant de glisser la carte SIM de son mobile. Après un paramétrage quelque peu technique, j'ai pu ainsi me connecter sur Internet très facilement, de n'importe quel endroit où je me trouvais. Et pas besoin de 3G, Edge ou autre : cette possibilité est réalisable même avec un abonnement de base, comme le mien, ne servant qu'à téléphoner ! Certes, avec ce niveau de débit, il ne faut pas attendre de miracle : la lecture de vidéos ou de sites complexes n'est pas conseillée. En revanche, cette potentialité m'a permis de consulter mes courriels et d'envoyer des messages. Une bonne solution de secours, donc, quand on se situe hors de portée de réseaux plus conventionnels.

Par ailleurs, ce petit objet esthétique et aux nombreux coloris disponibles, permet l'utilisation des principaux logiciels de bureau. Il fera également office de lecteur de DVD, appréciable lors d'un long voyage en avion, par exemple. Le seul regret concerne son prix relativement élevé, plus de 2 500 euros, qui le situe au-dessus de ses principaux concurrents.

www.niceflybook.fr

 www.axantis.fr

Envoyer par mail un article

J'ai testé pour vous... ... le Flybook

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.