Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Apprendre en s'amusant sérieusement

12/04/2007 - par Lionel Lévy

Et si l'avenir de la formation passait par le jeu vidéo ? De plus en plus d'entreprises utilisent des logiciels de simulation pour former leurs salariés ou mener des opérations publicitaires.

Se former en s'amusant, vous en avez rêvé ? C'est le principe des « serious games ». Inspirés des jeux vidéo, ces jeux « sérieux » sont des logiciels de simulation permettant à l'utilisateur de résoudre des problématiques semblables à celles rencontrées dans la vie réelle, notamment professionnelle. Le mouvement a débuté en 2002, avec la sortie du jeu vidéo America's Army. Téléchargeable gratuitement, il permet de se mettre dans la peau d'un simple soldat de l'armée américaine et, le cas échéant, de prendre du galon.

Tant outre-Atlantique qu'en France, l'armée reste le principal utilisateur de ces « serious games ». Il faut dire que ces simulateurs de combat présentent l'avantage de former les soldats aux ordres de commandement sans avoir à les déplacer sur le terrain aux frais du contribuable. Mais les « serious games » inspirent aussi des projets plus pacifiques. Les entreprises commencent à les utiliser, notamment en interne, pour former leurs salariés.

Ainsi, chez Orange, des conseillers clients répartis sur 42 sites expérimentent actuellement le jeu Client Attitude, pour améliorer leurs relations avec les clients. « Il s'agit d'une simulation de dialogue avec des clients répondant aux différentes typologies rencontrées dans la vie réelle (agressifs, convenus, affables, etc.), décrit Sébastien Beck, directeur exécutif de Dæsign, le studio de création qui commercialise le jeu. « Les salariés deviennent ainsi les acteurs de leur propre formation, explique Olivier Mortreuil, responsable du projet chez Orange. Ils retiennent donc davantage de choses et en plus, ils s'amusent ! » Moins rébarbatives, ces formations sont surtout peu onéreuses : « Seulement 20 euros par conseiller client, évalue Olivier Mortreuil. Soit dix fois moins cher qu'une formation classique. » Visiblement séduit, Orange envisage de développer en 2007 un autre « serious game » destiné à ses conseillers, autour de la négociation et de l'argumentation commerciale.

Assumer le côté ludique

Autres adeptes de ces jeux virtuels : BNP Paribas et SFR. Les deux entreprises ont formé leurs managers à l'entretien individuel d'évaluation par ce biais (environ 300 chez SFR, 2 000 chez BNP Paribas). « Le jeu met en scène le manager et son collaborateur, dont le profil personnel et professionnel est présenté en détail », indique Sébastien Beck. Le déroulé de l'entretien se fait en temps réel sur une heure. Les managers peuvent se tester à plusieurs reprises au gré de leur planning et s'évaluer à l'issue du jeu grâce à un bilan personnalisé retraçant leurs choix de réponses durant l'entretien.

La majorité des entreprises restent toutefois réfractaires à ces nouvelles formules d'apprentissage. « Elles assimilent trop souvent ces simulations à du jeu vidéo, constate Olivier Lombart, PDG de l'agence de marketing interactif Net Division. Elles ont du mal à assumer le côté ludique et peur de voir leurs salariés ne faire que s'amuser. » Aussi, certaines préfèrent-elles utiliser les « serious games » comme un outil de communication et de marketing ciblant un public externe. Net Division a ainsi conçu un jeu pour L'Oréal à destination des apprentis-coiffeurs, afin de les sensibiliser à la marque. Après avoir créé son avatar, l'utilisateur est immergé dans la vie d'un salon qu'il doit entièrement gérer (relations avec les clients, gestion du stock, de la comptabilité, etc.). « Même si c'est un peu illusoire, l'utilisateur a le sentiment de maîtriser parfaitement le scénario, estime Olivier Lombart. Pour séduire les consommateurs comme les candidats à l'embauche, ces formules interactives sont incontestablement l'avenir. »

www.hair-be12.com

www.americasarmy.com

www.avaformation.comwww.netdivision.fr

Envoyer par mail un article

Apprendre en s'amusant sérieusement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.