Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le CV vidéo tente une percée

24/05/2007 - par Lionel Lévy

De plus en plus de prestataires s'installent sur ce marché. Les uns en font un outil de lutte contre les discriminations et les autres un moyen, pour tout candidat, d'améliorer ses chances d'embauche.

N'ayez pas honte de ce que vous êtes, montrez-vous ! » Cette invective, Saïd Hammouche, président d'APC Recrutement, ne cesse de la marteler aux candidats à l'embauche qu'il reçoit. Sa structure associative, lancée en février 2006 pour aider les jeunes des quartiers dits sensibles à trouver un emploi, leur propose de créer gratuitement un CV vidéo. Cette solution pour lutter contre les discriminations est paradoxalement l'exact contre-pied du CV anonyme, qui a fait long feu. « C'est en exposant leurs atouts que les candidats pourront faire évoluer la mentalité des recruteurs et tordre définitivement le cou à leurs préjugés », ­estime Saïd Hammouche. Un point de vue qui a séduit les pouvoirs publics, notamment l'ANPE, l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, ainsi que le conseil général et la direction régionale du travail d'Île-de-France, qui cofinancent l'intégralité du projet.

Attention au ridicule

L'association, qui a déjà reçu 6 000candidats pour 200 CV vidéo réalisés (coût par CV : 250 euros), forme les jeunes à se présenter ­devant une caméra. En un an, 1 500 ont ­obtenu un entretien et 300 ont été ­recrutés par des entreprises aussi ­diverses qu'Accenture, Gaz de France, Vedior ou Aegis Media. « Avec le CV vidéo, ils ont trois fois plus de chances de décrocher des entretiens d'embauche », ­affirme Saïd ­Hammouche.

Au-delà de la lutte contre les discriminations, d'autres acteurs, nombreux, se sont positionnés sur ce marché. Selon les prestations fournies et les technologies employées, les formules sont soit payantes pour les candidats (par exemple chez CV Live, 29,90 euros pour un CV vidéo en ligne pendant un an), soit gratuites. C'est notamment le cas chez Jobinlive, une plate-forme de recrutement en vidéo, et Easy-CV.

Si tous ces acteurs estiment que le CV vidéo peut être un accélérateur de rencontres, ils soulignent également qu'il ne peut venir qu'en appoint d'un CV classique. De même, tous estiment que le passage devant la caméra ne s'improvise pas. Sinon, gare à l'effet boomerang ! Aleksey Vayner, un étudiant de l'université de Yale, aux États-Unis, peut en témoigner. Après avoir envoyé son CV vidéo à la banque UBS, quelle ne fut pas sa surprise de le retrouver quelques semaines plus tard sur le site de vidéos partagées Youtube ! Pas d'embauche pour lui, mais l'assurance d'être la risée des internautes. Il faut dire que, pour illustrer son goût de la performance, l'étudiant n'avait pas hésité à se filmer dans une salle de gym en train de soulever des poids ou encore en karateka cassant des briques à main nue. Sur nombre de blogs et de sites Internet on en rit encore.

www.apcrecrutement.com

 www.cvlive.com

 www.easy-cv.com

 www.jobinlive.fr

Envoyer par mail un article

Le CV vidéo tente une percée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.