Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

3 - Le blog-notes de Nouvelle cour : Première « compet' » gagnée

31/05/2007 - par Cathy Leitus

Des nouvelles régulières de l'agence de La Courneuve, dont la vocation est d'offrir une expérience aux diplômés du BTS Communication des entreprises du lycée Jacques-Brel. De nouveaux clients arrivent. Marie Dia, chef de projet à Nouvelle Cour, a participé à une compétition d'agences lancée par Groupama Protection juridique pour la réalisation de son rapport annuel 2006.

Pour une première, Marie peut être satisfaite. Arrivée en cours, dans la compétition lancée par Groupama Protection juridique sur son rapport annuel 2006, Nouvelle Cour a remporté le budget. «Je crois que nous avons gagné car nous sommes allés plus loin que les autres agences en lice, explique la jeune publicitaire. Nous avons notamment conseillé de développer le contenu éditorial et proposé une aide structurelle rédactionnelle.» L'agence avait quinze jours pour concevoir son offre. Un délai correct, selon Marie Dia. «Après une première séance de travail, nous avons très vite eu l'idée de faire ressortir l'efficacité

de l'assureur en matière de protec-

tion juridique à travers des visuels exprimant la souplesse et la performance. Et nous avons redéfini les cibles du rapport.» Le 4 avril, Marie et David Breysse, son directeur, sortent du métro Miromesnil,

à Paris. Ils ont rendez-vous avec Isabelle Khawam, responsable de la communication de l'assureur. «La veille, j'étais angoissée,

raconte Marie. Nous sommes les petits poussins de la compétition. Au stress de la présentation s'ajoutait celui de l'urgence des dernières minutes: impression des dossiers de présentation, contrecollage de nos créations sur du carton plume, etc.» Le jour J, dans l'ascenseur, Marie a les mains moites. Elle se passe en boucle les conseils de son mentor: être souriante, parler clairement et explicitement pour faire sentir qu'on maîtrise le sujet et rassurer ainsi le client. «Pendant la présentation, j'ai réussi à contenir mes émotions, mais je sais que j'ai fait des phrases trop longues et que, parfois, je cherchais mes mots. La cliente, très attentive, m'a donné confiance.» Marie détaille les axes de stratégie et présente le rétroplanning - le calendrier de l'organisation du travail jusqu'à la livraison début juin -, puis laisse son patron exposer le concept créatif. Elle reprend la parole pour le budget. Le grand oral a duré une demi-heure, l'attente deux jours, et Marie a gagné. Cette semaine, elle envoie les éléments en fabrication, 32 pages au total. Satisfaite, Isabelle Khawam a, dans la foulée, confié à Nouvelle Cour la réalisation d'une plaquette de présentation

et d'un e-mailing commercial. De son côté, Johanna Letchimi, la collègue de Marie, planche sur un appel d'offres public dans le domaine social. Nous n'en saurons pas plus, c'est confidentiel. La suite, donc, au prochain épisode.

«Je crois que nous avons gagné car nous sommes allés plus loin que les autres agences en lice, explique la jeune publicitaire. Nous avons notamment conseillé de développer le contenu éditorial et proposé une aide structurelle rédactionnelle.» L'agence avait quinze jours pour concevoir son offre. Un délai correct, selon Marie Dia. «Après une première séance de travail, nous avons très vite eu l'idée de faire ressortir l'efficacité

de l'assureur en matière de protec-

tion juridique à travers des visuels exprimant la souplesse et la performance. Et nous avons redéfini les cibles du rapport.» Le 4 avril, Marie et David Breysse, son directeur, sortent du métro Miromesnil,

à Paris. Ils ont rendez-vous avec Isabelle Khawam, responsable de la communication de l'assureur. «La veille, j'étais angoissée,

raconte Marie. Nous sommes les petits poussins de la compétition. Au stress de la présentation s'ajoutait celui de l'urgence des dernières minutes: impression des dossiers de présentation, contrecollage de nos créations sur du carton plume, etc.» Le jour J, dans l'ascenseur, Marie a les mains moites. Elle se passe en boucle les conseils de son mentor: être souriante, parler clairement et explicitement pour faire sentir qu'on maîtrise le sujet et rassurer ainsi le client. «Pendant la présentation, j'ai réussi à contenir mes émotions, mais je sais que j'ai fait des phrases trop longues et que, parfois, je cherchais mes mots. La cliente, très attentive, m'a donné confiance.» Marie détaille les axes de stratégie et présente le rétroplanning - le calendrier de l'organisation du travail jusqu'à la livraison début juin -, puis laisse son patron exposer le concept créatif. Elle reprend la parole pour le budget. Le grand oral a duré une demi-heure, l'attente deux jours, et Marie a gagné. Cette semaine, elle envoie les éléments en fabrication, 32 pages au total. Satisfaite, Isabelle Khawam a, dans la foulée, confié à Nouvelle Cour la réalisation d'une plaquette de présentation

et d'un e-mailing commercial. De son côté, Johanna Letchimi, la collègue de Marie, planche sur un appel d'offres public dans le domaine social. Nous n'en saurons pas plus, c'est confidentiel. La suite, donc, au prochain épisode.

Envoyer par mail un article

3 - Le blog-notes de Nouvelle cour : Première « compet' » gagnée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.