Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Pluie de lauriers pour les sciences sociales

07/06/2007 - par L.L.

Pour leur cinquième édition, les Prix AFCI des meilleurs mémoires en communication interne ont mis à l'honneur des travaux de psychologie et de philosophie. Régénérant !

Élever le débat sur la communication interne, en voilà une bonne idée ! C'est celle de l'Association française de communication interne (AFCI), qui a donné l'exemple le 25 mai dernier, lors de la remise de ses Prix des meilleurs mémoires de la communication interne, organisée en partenariat avec Stratégies dans les locaux de la Société générale, à La Défense. Parmi les 21 mémoires reçus, l'AFCI a primé des travaux universitaires originaux, voire détonants.

Dans la catégorie 2e cycle, la lauréate est Ariane Hentzien, étudiante en master à l'université Paris XIII-Villetaneuse, pour son mémoire intitulé « La mesure du climat social par le biais d'un baromètre de climat interne. L'exemple de l'enquête Scope au sein d'AXA Entreprises ». « Avant de réaliser mon enquête, j'avais un a priori très positif sur ce type d'outils. Moins après, notamment au vu du risque d'instrumentalisation qu'il comporte », commente-t-elle. C'est sans aucun doute ce regard critique qui lui a valu d'être primée.

Même ouverture d'esprit des membres du jury de l'AFCI concernant les autres lauréats. Un Prix spécial du jury a été remis à Fabienne Robert, étudiante en 2e cycle au Celsa, pour un mémoire sur « L'Image de la philosophie au sein du ministère de l'Éducation nationale ». Et le Prix du meilleur mémoire de 3ecycle est revenu à ­Charles-Marie Dujardin, étudiant de l'université Toulouse-Le Mirail, pour une étude sur la sensibilité interculturelle d'agents de transport d'une société toulousaine face aux incivilités.Deux palmes donc décernées à deux mémoires en sciences sociales, l'un en philosophie, l'autre en psychologie.

Apporter du sens

Le rapport avec la communication interne ? « Ténu, convient Laurence Hurstel, déléguée générale de l'AFCI. Mais les sciences sociales ont toute leur place dans la communication interne, elles ne peuvent que l'enrichir et lui donner ­davantage de sens. »

Pour conclure les débats, l'AFCI a également eu la bonne idée d'inviter le philosophe et professeur de théories de la communication de l'université Stendhal-Grenoble III, Daniel Bougnoux. « La pensée de la communication ne peut se réduire à des présentations Power Point, a-t-il insisté. Ces outils ne doivent pas être des paravents permettant aux communicants de ne pas aborder les véritables questions de fond. » Comment arracher la communication à la propagande ?, s'est-il enfin interrogé. Par plus de transparence bien sûr, mais le philosophe propose aussi « de remettre la question de l'identité et de l'amour au coeur de la communication ». Chiche !

www.afci.asso.fr

Envoyer par mail un article

Pluie de lauriers pour les sciences sociales

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.