Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'intérêt mesuré des cadres pour la communication

04/10/2007 - par Lionel Lévy

En exclusivité pour Stratégies, Ipsos dresse le profil des cadres actifs consultant les offres d'emploi de la communication et de la publicité. La plupart sont des jeunes femmes, davantage motivées par la rémunération que par l'intérêt du travail.

Qui sont les cadres consultant les offres d'emploi de la communication et de la publicité ? Pour Stratégies, le volet « gestion de carrière » de l'étude Ipsos La France des cadres actifs 2007, publié le 21 septembre 2007, s'est penché sur la question en comparant notamment les profils 2007 avec ceux de 2002. Premiers enseignements : les femmes sont toujours plus nombreuses (60 %, contre 54 % en 2002) et les seniors se réduisent à la portion congrue, 13 % contre 18 % en 2002, soit aujourd'hui moitié moins que pour l'ensemble des cadres, tandis que les moins de 35 ans constituent toujours le gros des bataillons (48 %).

Des recrutements par réseau

Second enseignement : qu'ils travaillent dans des fonctions administratives et juridiques, dans les ressources humaines ou dans le commercial et la vente, les cadres hors communication et publicité sont beaucoup moins nombreux à consulter les offres d'emploi de la communication et de la publicité : 28 % les regardent aujourd'hui, contre 37 % en 2002. Faut-il en conclure que les offres d'emploi de la publicité et de la communication ont perdu de leur attractivité auprès des cadres des autres secteurs ? C'est sans doute aller un peu vite en besogne. Notamment parce que les recrutements de cadres dans la communication, et surtout dans la publicité en agence, se font par réseau. Jean-Charles Grout, directeur-conseil en charge du marketing et de la communication chez Ipsos ne veut pas non plus parler de désaffection et préfère y voir « une professionnalisation du secteur et une spécialisation des tâches ».

Aujourd'hui, la principale raison conduisant des cadres à chercher un job dans un autre secteur concerne la rémunération. « Il y a cinq ans, les cadres intéressés par les offres d'emploi de la communication étaient avant tout motivés par l'intérêt du travail, commente Jean-Charles Grout. Maintenant, la question de la rémunération est devenue plus importante. » Serait-ce lié à des salaires moins importants que dans les autres secteurs ?

Une veille du marché

Quoi qu'il en soit, les cadres des autres secteurs sont moins nombreux à privilégier cet aspect dans les raisons les poussant à changer de job (56 %, contre 72 % pour les cadres de la publicité et de la communication). Autre enseignement de l'étude Ipsos, ce n'est pas parce que l'on consulte les offres d'emploi que l'on cherche concrètement un nouveau poste. Résultats : près de la moitié des cadres épluchent les petites annonces avant tout pour effectuer une veille de leur marché, mais seulement 3 % d'entre eux sont en recherche active. De même, ils sont toujours aussi nombreux (10 % de l'ensemble des cadres, soit quelque 475 000 personnes) à consulter les offres d'emploi publicité-communication. Ouf !

Envoyer par mail un article

L'intérêt mesuré des cadres pour la communication

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.