Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jean-Luc Lemoine animateur et humoriste (promo 1997)

01/11/2007

1 Parallèlement à Sup de pub, je passais des auditions et me produisais déjà sur des petites scènes. Cela a rapidement bien marché pour moi, et je n'ai finalement jamais mis les pieds dans une agence... Aussi, il m'est difficile d'en parler, mais comme la majorité de mes camarades, un seul métier nous faisait rêver : celui de créatif. D'ailleurs, je n'ai pas renoncé à faire de la publicité. Si une agence me contacte, je prends !

2 Je voulais avant tout faire ce métier pour faire des campagnes de pub qui amuseraient le public. J'ai l'impression que celles-ci sont de plus en plus rares, avec des créatifs... qui le sont moins,. La faute peut-être à des annonceurs trop interventionnistes ? Il y a quelques années, la publicité était considérée comme un art en soi, j'aimerais qu'elle le redevienne.

3 Non, car c'est un métier trop précaire. C'est excessivement difficile de percer et l'on peut devenir « has been » du jour au lendemain. De plus, on vieillit beaucoup plus vite qu'ailleurs, peut-être encore plus vite que dans le show-biz. En même temps, peut-être que dans quelques années, il n'existera plus du tout de voies sûres et de métiers tranquilles. En ce cas, si mon fils est mordu de pub, je l'encouragerai.

Envoyer par mail un article

Jean-Luc Lemoine animateur et humoriste (promo 1997)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.