Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Olivier Abel directeur associé de La Chose (promotion 1989)

01/11/2007

1 J'ai été subjugué par la diversité des profils composant une agence. On y croise un tas de métiers différents, avec des modes de pensée très spécifiques. Il y a des faiseurs, des penseurs, des créatifs, des commerciaux, des stratèges, des acheteurs d'art... Il fallait se remettre sans cesse en question. Intellectuellement, c'était très enrichissant.

2 Mes débuts dans la profession ont été difficiles. Après l'école, j'ai enchaîné les stages non rémunérés. Autant dire que cela a été un temps la galère, avec obligation de trouver des petits boulots le soir et le week-end pour s'en sortir. Néanmoins, ce rite initiatique du stage a la grande vertu de nous apprendre ce pour quoi l'on est fait en agence. Et cela, aucune école ne sera jamais réellement en mesure de l'offrir à ses étudiants. Pour le reste, j'ai pu constater que dans beaucoup d'agences, il y avait des carences en management. Peu ont compris que leur valeur ajoutée résidait dans la matière grise des hommes. Pour en tirer réellement profit, il faut aussi savoir bichonner ses collaborateurs et leur donner des missions claires.

3 Oui, car c'est un métier grisant en phase avec les grandes problématiques de la société. Néanmoins, je le mettrais en garde contre une certaine naïveté qui consiste à croire que ce ne sont que les idées qui font qu'on est bon. Il faut bien comprendre qu'une agence est aujourd'hui une entreprise aussi structurée qu'une autre. Au final, quelles que soient les idées, ce sont les actionnaires qui l'emportent.

Envoyer par mail un article

Olivier Abel directeur associé de La Chose (promotion 1989)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.