Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Être manager et papa

06/03/2008 - par Lionel Lévy

Les hommes à « haut potentiel » veulent en finir avec le culte du présentéisme et de l'implication totale pour pouvoir aussi se consacrer à leur progéniture, selon le cabinet Équilibres.

Ils sont trentenaires, considérés comme « hauts potentiels » et rémunérés au minimum 72 000 euros par an. Que demander de plus ? Une seule chose : un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle pour pouvoir enfin s'occuper de leurs bambins, selon une récente étude du cabinet-­conseil Équilibres. Les pratiques et désirs de 400 managers français évoluant dans de grandes entreprises y ont été examinés. Selon l'étude, les pères « pourvoyeurs de revenus », c'est-à-dire peu impliqués dans les tâches ­parentales, ne représentent que 15 % des sondés, la majorité désirant dorénavant que leur entreprise leur permette de dégager du temps pour s'occuper de leurs enfants.

Ce n'est pas gagné. Parmi la quarantaine d'entreprises sondées, seules cinq (PSA Peugeot-Citroën, Suez, Saint-Gobain, Coca-Cola, Bain&Company) estiment enquêter en ­interne sur le sujet. Et encore, il s'agit justement des sponsors de l'étude... Autant dire que, pour les pères managers, obtenir un congé ­parental, un temps partiel ou toute autre forme de respiration professionnelle n'est pas une sinécure.

Motif de rupture

« Les entreprises françaises fonctionnent sur une image obsolète, celle de la mère support technique du foyer, tandis que l'homme en est le gagne-pain, estime ­Karine ­Armani, coauteur de l'étude. Du coup, les pères sont systématiquement considérés comme étrangers aux dispositifs mis en place par les entreprises pour concilier vie privée et vie professionnelle. » En cette période de guerre des talents, mieux vaut que cela évolue. Selon l'étude, 20 % des pères managers ­envisagent en effet de quitter leur entreprise si la situation ne s'améliore pas.

www.equilibres.eu

Lespèresmanagersenquêted'équi­libre,parKarineArmanietClaireBeffa,aveclacollaborationdeBénédicte­Bertin-­Mourot,éd.Lise-CNRS.

Envoyer par mail un article

Être manager et papa

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.