Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le directeur de l'innovation, rouage essentiel mais délicat

20/03/2008 - par Éric Przyswa

Au carrefour de la recherche, de la veille technologique et des systèmes d'organisation, le management de l'innovation se développe dans les entreprises. Exemple à Canal +.

Un nombre croissant de directeurs des ressources humaines sont sensibles à l'innovation dans leur procédure de recrutement. Depuis cinq ans, la fonction de directeur de l'innovation a d'ailleurs émergé. Marc Giget, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, s'intéresse depuis près de vingt-cinq ans aux enjeux liés à ce domaine, et organise des séminaires sur le sujet. Il constate que « le poste de ­directeur de l'innovation implique des qualités professionnelles de haut niveau comme le pragmatisme, le sens de l'anticipation et la diplomatie ». Selon lui, pour être crédible, une telle position nécessite une expérience professionnelle de dix ou quinze ans. Et il n'y a pas de profil type à ce niveau de responsabilité : ingénieurs ou gestionnaires y ont leur place, tout comme le directeur de la recherche et du développement dans l'industrie.

Légitimation en amont

Impossible d'organiser un parachutage à une telle fonction : le recrutement se fait en interne, car le directeur de l'innovation exerce une mission complexe exigeant une forte légitimité au sein de l'entreprise, où il se doit de communiquer de manière directe. Bruno Thibaudeau, directeur de l'innovation chez Canal +, compare ainsi son rôle à celui d'un « capteur de changements » et à celui de « coach » chargé de mettre sur pied des processus novateurs, voire transgressifs, à tous les échelons de l'entreprise. Il se définit comme un homme de réseau, dont l'une des missions est de promouvoir le concept d'innovation dans la plupart des séminaires de Canal +, où il peut aussi recueillir les idées des salariés. Mais son objectif reste avant tout l'action. Sa démarche doit être « créatrice de valeur pour l'entreprise et ses clients ».

D'une manière générale, pour que cette mission réussisse, il est fondamental que la direction générale légitime en amont ce nouveau poste. Il y a en effet un risque réel que ce manager se retrouve à l'intersection d'enjeux de pouvoir ingérables (lire l'encadré). Le directeur de l'innovation est d'autant plus stratégique qu'il est au coeur des valeurs de l'entreprise, valeurs qu'il a aussi pour mission de redynamiser dans un environnement de plus en plus changeant. Ce défi est fondamental dans le secteur des services, où les modèles économiques sont fréquemment remis en cause par les nouvelles technologies. Son rôle d'anticipateur et de mobilisateur est donc essentiel, mais sa fonction a aussi une dimension transversale et pragmatique s'appuyant sur les directions opérationnelles. Le directeur de l'innovation doit donc aussi positionner l'entreprise en leader, en proposant par exemple des relais ­rapides pour les nouveaux produits.

Le meilleur levier pour mettre en oeuvre un tel programme d'action est sans doute la formation interne. En effet, l'innovation se définit avant tout comme un état d'esprit plutôt que comme l'acquisition de techniques, rapidement dépassées. Le rôle de l'officiant est délicat à évaluer quantitativement, même après la mise en place de projets - souvent testés de manière expérimentale. Car le management de l'innovation implique une gestion et surtout une mobilisation de systèmes organisationnels complexes soumis à une poussée technologique sans précédent. Les qualités qu'exige ce poste de direction atypique devraient donc inciter à la prudence les nombreux candidats, sous le charme de nouveaux concepts à la mode.

Envoyer par mail un article

Le directeur de l'innovation, rouage essentiel mais délicat

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.