Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Chez Procter & Gamble, les jobs s'échangent

24/04/2008 - par Lionel Lévy

Dans le cadre de sa politique de mobilité interne, la filiale française du géant américain permet à ses salariés de changer de poste durant deux années. Une initiative qui présente de multiples avantages.

Et si l'on permettait aux salariés de pouvoir changer de fonction tout en restant dans la même société ? L'idée commence à faire son chemin dans les entreprises. Certaines d'entre elles, comme le laboratoire pharmaceutique Abbott ou Konica Minolta, proposent à leurs salariés d'échanger leurs postes durant une journée (cf. Stratégies n° 1485). Les objectifs : décloisonner et susciter le dialogue entre les équipes.

Opération d'image, diront certains, peu convaincus qu'en une seule journée, ces buts puissent être atteints. Difficile d'avoir les mêmes appréhensions concernant Procter&Gamble. Avec son programme baptisé « Broadening assignment », la multinationale américaine permet à ses salariés, depuis près de dix ans, d'occuper une nouvelle fonction durant non pas une journée mais... deux ans. Et ce sans en faire pour autant un sujet de communication.

Garder les meilleurs talents

Des collaborateurs du groupe passent ainsi de la finance au marketing, du marketing à la communication ou encore des ressources humaines à la production... Au total une centaine de managers ont déjà bénéficié de ce programme, qui réunit une trentaine de volontaires cette année en France. Autant dire beaucoup de travail pour les équipes RH en termes de gestion prévisionnelle des carrières. « Ce sont surtout des opportunités pour les collaborateurs, comme pour toute l'entreprise », estime Hervé Gentieu, directeur des ressources humaines France de Procter&Gamble.

Décloisonnement, acquisition de nouvelles compétences, meilleure compréhension du fonctionnement des autres services... le DRH de P&G n'y voit que des avantages. « Ce programme est aussi une solution pour garder nos meilleurs talents, qui sont particulièrement sollicités par les chasseurs de têtes », précise Hervé Gentieu. Car pour bénéficier du programme, il faut être, selon le DRH, « extrêmement performant dans son coeur d'activité ». N'est-ce pas alors dangereux de priver une équipe de l'un de ses meilleurs éléments sans savoir s'il sera aussi bon ailleurs ? « C'est effectivement un risque, reconnaît Hervé Gentieu. Mais il faut savoir que lors d'une nouvelle prise de poste, chaque collaborateur passe durant deux ans 20 % de son temps en formation. » Après ce laps de temps, il a le choix entre continuer dans sa nouvelle fonction et retourner à celle occupée antérieurement. Seuls 10 % des bénéficiaires du programme continuent dans leur nouveau poste. Pourquoi revenir à son coeur de métier ? « Pour progresser plus vite dans la hiérarchie de l'entreprise, assure Hervé Gentieu. Car pour avoir une bonne vision de l'entreprise, il vaut toujours mieux avoir travaillé dans des fonctions différentes plutôt que dans un même département. »

www.fr.pg.com

Envoyer par mail un article

Chez Procter & Gamble, les jobs s'échangent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.