Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication interne: une fonction à définir

17/09/1999

Caroline Guillaumin n'a pas trouvé son poste de directrice de la communication interne d'Alcatel dans les journaux. C'est par promotion interne qu'elle a pris ses nouvelles responsabilités, comme la plupart de ses homologues.«Bien connaître l'entreprise est un plus pour assumer ce poste»,remarque Jean-Philippe Cathelin, directeur d'A Conseil, agence spécialisée en communication interne. Fonction récente, souvent mal définie, la communication interne se recrute peu à l'extérieur de l'entreprise. Les agences A Conseil et Longueur d'ondes n'ont répertorié que 80annonces spécifiques entre janvier 1998 et août 1999, dans les 7supports retenus pour leur étude baptisée «Avis de recherche d'un responsable de la communication interne» (1).«Nous avons sciemment exclu les doubles compétences demandées dans les offres d'emploi, comme celles de responsable de communication externe et interne»,explique Christèle Cartailler, responsable de l'étude chez A Conseil.« L'idée était de bien définir le profil des personnes recherchées dans ces postes spécifiques »,poursuit Jean-Philippe Cathelin.

Poste multiforme et transversal

Pour cela, Christèle Cartailler s'est livrée à une analyse de contenu des offres de cet échantillon. Premier enseignement, la fonction est suffisamment floue pour apparaître le plus souvent sous la dénomination de responsable ou de chargé de communication interne (respectivement dans 39% et 30% des cas). Les autres offres parlent de consultant, d'attaché ou d'assistant. Multiforme, transversal, le poste est aussi rattaché à des directions variées, souvent celles des ressources humaines ou de la communication. Si l'âge requis se situe entre 30 et 35ans, les entreprises exigent une formation supérieure, plutôt généraliste ou en communication, une expérience professionnelle d'une durée minimale de trois ans, de préférence dans un poste similaire, et une bonne connaissance de leur secteur d'activité. Enfin, la rémunération, dans un quart des cas à négocier, s'étend de 120000 à 400000F par an, mais se situe en moyenne à 210000F. Si les offres d'emploi s'attardent sur le profil du candidat, ses missions sont régulièrement mal définies. La moitié des entreprises cherchent un stratège capable de définir la communication interne, mais la plupart insistent sur la dimension opérationnelle de la fonction (réalisation de supports écrits, organisations de manifestations, mise en place d'un Intranet, etc.). Paradoxalement, les entreprises insistent plus sur les aptitudes professionnelles des candidats - l'étude en liste 70, du sens relationnel à la créativité ou à l'autonomie - que sur leurs compétences techniques recherchées (capacités rédactionnelles, maîtrise de l'anglais ou de l'informatique). Au final, l'analyse des annonces confirme, comme le conclut Jean-Philippe Cathelin, que«les ambiguïtés de la fonction de communication interne sont loin d'avoir disparu et ses contours encore imprécis restent à définir ».(1) Les 80annonces proviennent duMonde,duFigaro,d'Entreprise&Carrières,deStratégies,deCB Newsainsi que de l'Apec (Association pour l'emploi des cadres) et de l'Afci (Association française de communication interne).

Envoyer par mail un article

Communication interne: une fonction à définir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.