Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La communication sous l'oeil de Media Institute

08/10/1999

L'initiative est venue du plus haut niveau: quatre ténors du marché publicitaire, Michel Grandjean, président de Mediaplanning France (Mediapolis), Didier Truchot, coprésident d'Ipsos, Olivier Chapuis, président d'Interdéco, et Philippe Santini, directeur général de France Télévision Publicité, ont décidé de prendre en main l'évolution de leur métier et de faire avancer la réflexion sur les médias. Ce projet sur lequel ils travaillent depuis un an aboutit aujourd'hui à la création, sous forme d'association, de Media Institute,«le premier organisme de formation, de recherche et de débats destiné aux professionnels de la communication et des médias et à tous ceux qui s'interrogent sur les mutations des modes de communication».Il était temps d'agir. De nombreux bouleversements remettent en cause les concepts traditionnels comme les méthodes de travail. Citons l'essor des nouveaux médias - pesant 105MdF contre 60milliards pour les médias traditionnels -, les exigences contradictoires des marques engagées dans la mondialisation et ancrées dans des stratégies commerciales locales et ciblées, l'engouement pour les actions de fidélisation - qui exigent«des frappes chirurgicales»,selon les termes de Michel Grandjean -, et le déploiement d'Internet, support de communication et vecteur de distribution. Cette prise de conscience est autant partagée du côté des supports (Interdéco, la régie publicitaire d'Hachette Filipacchi Médias ou France Télévision Publicité, la régie des chaînes publiques) que du côté des agences de conseil et d'achat d'espace (Mediapolis) ou des sociétés productrices d'information (Ipsos).«Nous n'avons plus ni le temps ni les moyens d'entretenir nos querelles de chapelle,reconnaît Didier Truchot.La tâche de formation est immense et c'est aux leaders du marché de faire évoluer leurs métiers.»

Trois axes d'intervention

Avec un budget d'exploitation de 3MF, Media Institute articule son offre autour de trois piliers. La formation est assurée sous forme de séminaires dont une dizaine est déjà programmée sur des thèmes aussi sensibles que celui de «l'efficacité des mesures d'efficacité» ou du «GRP, simple ou simpliste?».«L'état d'esprit sera novateur»,promet Pierre Boissier, directeur adjoint des ressources humaines d'Hachette Filipacchi Médias et président de Media Institute. La mixité des publics et des intervenants devrait favoriser la confrontation des expériences et la remise en cause des pratiques. L'approche résolument prospective sera complétée par une série de cas concrets. Pour prolonger le débat et faciliter sa diffusion, un site Internet ouvrira dans le courant du premier semestre de l'an 2000. Un système de quiz permettra d'y contrôler ses connaissances et de repérer ses besoins en formation. Enfin, une rencontre internationale annuelle, «le forum des médias», sera organisée à la Sorbonne avec l'aide des étudiants du DESS de communication audiovisuelle.«L'objectif est ambitieux»,reconnaît Philippe Santini. Mais le projet se veut«d'intérêt général». Media Institute espère s'ouvrir à d'autres partenaires professionnels. Déjà, l'Union des annonceurs envisage d'y participer sous forme de parrainage.

Envoyer par mail un article

La communication sous l'oeil de Media Institute

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.