Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Méthodologie Le chiffre d’affaires comme critère de classement

20/11/2008 - par F.K.

Stratégies a, cette année encore, fait appel, pour réaliser ce classement, à la société Éditorial & Régie, spécialisée dans les classements d'entreprises pour la presse économique, financière et régionale. Les sociétés présentes ici sont des agences-conseils en communication dont le siège social est implanté en France. Elles proviennent de la base de données de Stratégies, complétée par la base Coface Services (www.cofaceservices.fr). Stratégies a fait parvenir par courrier à chacune des sociétés répertoriées un questionnaire financier afin de récupérer les informations concernant l'exercice 2007. Sans réponse de leur part, les données publiées sont celles fournies par Coface Services quand les comptes ont été déposés. Le classement a été arrêté au 10 novembre 2008. Ne sont retenues que les entreprises ayant publié leurs comptes avant cette date ou ayant répondu à notre enquête. Le classement est réalisé suivant le critère du chiffre d'affaires hors taxes réalisé en 2007 ou en 2006.

Certaines organisations professionnelles, comme l'Association des agences-conseils en communication (AACC, lire page XX), jugent le critère de la marge brute plus représentatif de l'activité d'une agence que celui du chiffre d'affaires. Mais la marge brute n'est pas lisible dans les liasses fiscales. De plus, pour tenir compte des recommandations de la loi Sarbanes-Oxley, qui encadre les entreprises cotées en Bourse aux États-Unis (et pas seulement les agences de communication), les associations professionnelles françaises ont cessé de communiquer la marge brute des agences en 2002 (chiffres 2001). Le chiffre d'affaires est donc le seul élément disponible publiquement. Il a aussi le mérite de mesurer l'activité économique réellement facturée. Pour être le plus exhaustif possible, nous avons choisi de classer les sociétés n'ayant pas répondu à notre courrier et n'ayant pas déposé leurs comptes 2007 à l'heure du bouclage selon leurs données concernant l'exercice 2006. Elles apparaissent en italiques dans le classement. Nous avons souhaité privilégier l'exhaustivité: une société et son groupe d'appartenance peuvent figurer dans un même classement, même si les données du groupe sont consolidées. Ainsi, Publicis Groupe est-il classé, de même que ses filiales. Cependant, les sociétés filiales de groupes présents dans le tableau sont intégrées sans rang de classement. Enfin, les sociétés présentant des comptes consolidés, mais ne nous les ayant pas communiqués, sont classées selon leurs comptes sociaux déposés aux greffes compétents.
Enfin, nous indiquons la variation du chiffre d'affaires lorsque les données sont comparables d'un exercice à l'autre (données sociales ou consolidées sur les deux derniers exercices, durées d'exercice identiques). En cas contraire, ou lorsque nous ne disposons pas des données de l'exercice 2006, nous faisons figurer dans le tableau la mention NS («non significatif»).

Envoyer par mail un article

Méthodologie Le chiffre d’affaires comme critère de classement

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.