Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les ados moins présents sur les chaînes historiques

04/09/2008 - par B.F.

Les nouvelles générations ont déjà adopté un nouveau mode de consommation des médias, où la télévision voit sa part diminuer.

Les chaînes de télévision, et en particulier celles dites historiques, ont du souci à se faire. Entre septembre 2007 et juillet 2008, la durée d'écoute moyenne quotidienne par individu sur la cible des 11-17 ans a perdu 5 minutes en un an, selon Aegis Media. La perte se monte même à 7 minutes pour les filles. « En revanche, sur l'agrégat Autres TV, la durée d'écoute moyenne a augmenté de 10 minutes », note cependant Isabelle Vignon, directrice des études à l'agence médias.
En matière de programmes, filles et garçons se retrouvent autour des grands rendez-vous sportifs, comme les matchs de l'équipe de France lors de la Coupe du monde de rugby ou de l'Euro 2008 de football. Koh Lanta, le film Shrek ou la fiction Ali Baba ont également permis aux deux sexes de se retrouver devant le petit écran. "Mais nous observons aussi quelques différences de comportement selon les sexes, indique Isabelle Vignon. Les filles regardent plus particulièrement des fictions françaises, des émissions de variété et de divertissement. Les garçons sont plus portés sur les séries, les films de cinéma d'action et le sport."
L'experte médias estime par ailleurs que les chaînes historiques, TF1 et M6 en tête, délaissent quelque peu cette cible des adolescents pour miser sur un public plus large et familial. Résultat, en part d'audience, TF1 est en recul de 3,4 points en un an sur les 11-14 ans et de 4,5 points sur les filles de 11-17 ans. M6 souffre aussi, avec une baisse de 4,7 points sur les garçons de 11-17 ans. "Ce n'est toutefois pas un abandon, tempère Isabelle Vignon. Ces chaînes doivent aussi fédérer le plus grand monde possible, et les adolescents font partie de leurs cibles."

Envoyer par mail un article

Les ados moins présents sur les chaînes historiques

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.