Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Événementiel

25/09/2008 - par Delphine Masson

Malgré un marché tendu, les agences de communication événementielle gardent le cap de la croissance. Beaucoup évoquent une année sans grandes opérations, où se sont multipliés les événements aux budgets serrés, conçus dans des temps records pour des annonceurs toujours plus exigeants. Certes, les Jeux olympiques sont passés par là, mais l'événement a peu fait plancher les agences françaises, hormis Auditoire (TBWA) ou ECA2 (Publicis Events), dont le président Yves Pépin a été un des concepteurs des cérémonies d'ouverture et de clôture.

Dans l'ensemble, les agences sont certaines d'évoluer sur un secteur porteur, qui croît «de 5 à 10% par an», affirme Frédéric Bedin, directeur général du Public Système et président de l'Anaé, l'association des professionnels de l'événementiel. «Il n'y a pas mieux pour marquer les esprits, faire passer un messager, motiver des équipes ou doper des ventes", martèle-t-il.

Cela n'a pas échappé aux grands groupes, qui cherchent à consolider leurs positions. Ainsi, Euro RSCG a réuni l'ensemble de son offre événementielle sous la bannière Euro RSCG Events France, pour gagner en visibilité. Et a donné naissance à Euro RSCG Worldwide Events pour se développer, notamment, sur les grandes conférences internationales.

Aux côtés de nouveaux acteurs dynamiques qui misent sur l'idée créative en mixant les techniques de communication (Ubi Bene, Magic Garden, Double 2 Événements…), les acteurs traditionnels continuent d'engranger les budgets: la présidence française de l'Union européenne pour Market Place; la convention monde de Renault pour Publicis Events; celle de Ricard pour Euro RSCG Events, xxxxxxxx pour Shortcut Events ou l'anniversaire de Lacoste pour Pro Deo, qui peut par ailleurs compter chaque année sur des événements sportifs qu'elle a créé, tels l'Evian Master et la Danone World Cup. Enfin, Auditoire a réalisé plusieurs opérations au Moyen-Orient et en Chine. «Pour faire face à un marché national morose, nous cherchons des relais de croissance à l'international», confie Cyril de Froissard, directeur général de l'agence et président de la délégation événementielle de l'AACC. Une autre tendance du marché.

Envoyer par mail un article

Événementiel

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies