Vous êtes ici

Communication extérieure

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Communication extérieure

Exterion fait le mur… d’images

07/06/2016 - par Amaury de Rochegonde

Exterion Media a mis en place depuis un an un réseau de mobiliers digitaux qui se présentent comme des murs d'images le long du périphérique parisien. Un choix lumineux.

Difficile de les manquer. Depuis mai 2015, Exterion Media commercialise des murs d’images digitales sur le pourtour du périphérique parisien. Si le temps est un peu maussade ou, mieux, si vous êtes coincé dans un embouteillage, bref, que vous vous trouviez un jour ordinaire sur le «périph», votre regard a forcément été attiré par ces deux ou six écrans lumineux installés en enfilade en bordure du boulevard circulaire. Ils se trouvent portes de Vanves, d’Italie, de Bagnolet, de la Chapelle…

Particularité de ce dispositif de 27 emplacements mis en place par Exterion, il n’est pas implanté côté capitale, mais en petite couronne, ce qui lui permet de contourner le règlement local de la ville de Paris. C’est donc avec les mairies de Vanves, de Bagnolet ou encore de Montreuil qu’Exterion a négocié pour les installer. Rien d’étonnant à cela puisque ce réseau, propriétaire de la marque Giraudy, est le spécialiste des petites villes, même s’il a décroché récemment un réseau de 500 faces de 8 m2 sur les palissades parisiennes des chantiers publics.

Fort impact

L’avantage de ces murs d’images, c’est d’abord le nombre de contacts qu’ils accumulent en une semaine: 800 000, pour un prix compétitif de 2 500 euros par jour. L'autre atout est l’écran digital, qui permet un véritable médiaplanning par créneau horaire en fonction des profils sociodémographiques des automobilistes et des habitudes de mobilité des Franciliens. Cela n’a d’ailleurs pas échappé aux chaînes de télévision qui l’utilisent pour faire la promotion de leurs programmes (The Voice, Nouvelle Star…) diffusés le soir même.

Installés en mai 2015, ces mobiliers digitaux peuvent se targuer de générer un fort impact. Au point que l’attention de l’automobiliste est irrésistiblement attiré par eux. Mais, au fait, cela ne pose-t-il pas un léger problème de sécurité routière? «Nous n’avons reçu aucune plainte de qui que ce soit», répond Frédéric Herbreteau, directeur général commerce et marketing de l’afficheur. La Direction de la sécurité routière n’a d’ailleurs pas été alertée par un problème particulier et renvoie vers le ministère des Transports. Quoi qu’il en soit, les murs d’images sont mis à la disposition du ministère de l’Intérieur pour la reprise d’alertes.

Enfin, ce type de réseau peut être très utile dans une optique d’«inventory management»: le digital permet de commercialiser à meilleur prix par emplacement des territoires utiles en fonction de la demande du client. Cet été, Exterion a interrogé sa communauté «Move&Shop Lab»: 60% des Français prendront leur voiture pour partir en vacances. Beaucoup commenceront par le périph…

Envoyer par mail un article

Exterion fait le mur… d’images

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.