Vous êtes ici

Spécial formation

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Formation

Un MBA pour plonger dans le digital

26/02/2017 - par Gilmar Sequeira Martins

MBA part time ou advanced certificate, voilà nos solutions pour embarquer dans la transformation digitale, sans quitter son job.

Pour s’immerger dans le digital, sans renoncer à son job actuel, la solution c’est le MBA part time. Une pratique qui n’a rien de la promenade de santé mais plutôt du sport de haut niveau : il faudra de l’endurance pour réussir à mener de front le boulot quotidien, les cours, les devoirs, et - éventuellement - la vie personnelle… Mais le jeu en vaut la chandelle : c’est un précieux passeport pour les métiers les plus porteurs de l’entreprise. Premier exemple : le MBA MCI (Marketing Commerce sur Internet) de l’Institut de l’Internet et du Multimédia (Pôle Universitaire Léonard de Vinci). Il mobilise ses participants cinq jours par mois durant douze mois et attire des professionnels de provenances très variées, assure son directeur, Alexandre Stopnicki : « Nous avons des profils issus du marketing traditionnel, des directeurs d'agence, des directeurs de marketing, des agriculteurs... Aussi bien des professionnels expérimentés (10 à 20 ans), que des jeunes diplômés bac+5 qui veulent compléter leur formation au digital. » Afin de permettre aux participants d’acquérir rapidement des connaissances malgré un volume horaire en présentiel réduit, le MBA MCI met en œuvre une pédagogie « maker » qui fait largement appel à la technique des cours inversés. Au début de chaque cours, les étudiants se prêtent à tour de rôle à des « digi-pitch » filmés afin d’expliquer un concept ou un projet. Les cours sont complétés par des modules en e-learning. Le MBA MCI initie aussi à la robotique, fruit d’une conviction bien ancrée : « Nous sommes convaincus que la robotique va entrer de façon croissante dans l'éco-système digital, que ce soit avec les chatbots, l'IoT ou l'impression 3D », explique Alexandre Stopnicki.

L’executive MBA e-business de l’ESG s’adresse aussi à des professionnels en activité (marketing, communication…). Les cours se déroulent sur quatorze mois et ont lieu les vendredis après-midi et samedis matin, une semaine sur deux, et comprennent un semestre consacré aux fondamentaux du digital business.

L'Efap propose aussi depuis 2015 un MBA part time « digital, marketing et business » qui mobilise ses participants trois jours par mois sur une durée totale de treize mois. La quarantaine de participants provient d'horizons très variés, souligne Vincent Montet, directeur de la stratégie digitale du groupe EDH : « Environ 80% d'entre eux ont de 30 à 50 ans et viennent de directions de la communication ou du marketing, mais nous avons aussi 20% de contrats de professionnalisation. » Une formation centrée elle aussi sur des aspects très concrets puisque les participants sont invités à créer de toutes pièces un chatbot. « Ce MBA leur apporte une dimension digitale mais aussi de pilotage et de leadership. C'est cet ensemble qui a un impact sur leur carrière », conclut Vincent Montet. Après Paris, l’Efap envisage d'ouvrir une session à Casablanca dès 2017.

De son côté, l’EM Lyon propose un programme Advanced Certificate de 5 modules de 21h, étalés sur cinq mois, dans le cadre de la Transformation digitale des organisations avec une optique clairement stratégique. « L'enseignement est destiné à ceux qui peuvent influer ou initier des évolutions stratégiques et managériales », explique Chantal Poty, directrice du programme. Les participants passent successivement en revue les technologies, puis l'écosystème avant d'analyser la stratégie de l'entreprise dans ce nouveau contexte digital. « Le but est de repenser l’organisation dans une dynamique d’innovation, précise Chantal Poty. C'est un processus qui permet de repenser le système de prise de décision de même que les modes de collaboration. »



Intégrer les ruptures digitales



L’Essec aussi propose un Advanced Certificate (AC) se déroulant sur un an qui comprend 22 jours de cours et un voyage d’études de cinq jours en Californie, soutenu par un dispositif de e-learning. « Ce cursus explore trois dimensions : stratégie, opérations et management, explique Judith Andres, à la tête du département Media & Digital. Les participants sont amenés à travailler sur l'innovation, les business models d'entreprises digitales – en particulier des modèles de plateformes –, la création de valeur par la data et la transformation du travail et du management induite par la digitalisation. »

Un cursus aussi orienté vers les nouveaux enjeux de management, et qui est adapté chaque année aux « attentes du marché et à la maturité des participants », cette formation de l’Essec pourrait évoluer sous l’effet du poids croissant de l’Asie, estime Judith Andres : « A l'avenir, le voyage d'études pourrait se tourner vers ce continent en prenant appui sur notre campus de Singapour. »

Un MBA, combien ça coûte ?

Pour suivre un MBA spécialisé part time, il faudra débourser entre 10 000 et 15 000 euros. Plusieurs facteurs peuvent influer sur le prix : l’existence d’un voyage d'études à l’étranger, l'utilisation de technologies interactives durant les sessions de formation ou encore le statut des intervenants (professeurs permanents, ou intervenants professionnels)...

Envoyer par mail un article

Un MBA pour plonger dans le digital

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.