Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

VIDEO

Le dernier salon où l'on like

04/07/2017 - par Pascale Caussat

Avatar du phénomène des youtubeurs, les salons Video City et Get Beauty se sont créés pour organiser les rencontres avec les fans.

Des grappes de jeunes filles qui font la queue pour un selfie et un bisou avec Emma Cake Cup, youtubeuse star (1,1 million d'abonnés) et «e-égérie» de Rimmel. C'est le spectacle auquel on pouvait assister en visitant le salon Get Beauty le 3 juin dernier au Parc Floral, à Paris. Cette deuxième édition consacrée au web social féminin était organisée comme la première par Finder Studios, l'entité digital marketing de TF1. Partenaire principal, le groupe Coty était présent en force avec ses marques Rimmel, Bourjois, OPI, Wella et les parfums Playboy, prodiguant manucures et coiffures jusque dans la «garderie à parents», prévue pour accueillir les adultes dépassés. «Nous avons coiffé 400 personnes au total», comptabilise Frédérique Cuvelier, directrice communication de Wella France. «Ce salon est né du constat que You Tube n'est pas seulement consacré à l'humour et au gaming, mais se féminise avec des chaînes mode, beauté, déco et lifestyle, explique Virginie Maire, organisatrice de Get Beauty et directrice générale adjointe de Finder Studios. Nous représentons 40 chaînes féminines, avec un cumul de 50 millions de vidéos vues par mois et 40 millions de fans.»

Prolongement dans la «vraie vie»

Rendez-vous généraliste, Video City a eu lieu les 8 et 9 avril à Paris Expo, porte de Versailles, sous l'égide de Mixicom (Webedia), Golden Network (M6), Studio Bagel (Canal+) et Live by GL Events. Loin des 10 000 visiteuses et 100 youtubeuses de Get Beauty, il a réuni 40 000 enthousiastes autour de 250 stars du web. Un phénomène qui rend perplexes les médias traditionnels, comme l'illustrent le titre des Inrocks cette année («Le désarroi des parents à Video City») ou celui du Monde en 2015 («Hystérie adolescente à Video City»). Il ne s'agit pourtant ni plus ni moins que du prolongement dans la «vraie vie» du phénomène des youtubeurs, grands frères ou meilleures amies pour des millions d'adolescents. Comme l'indique l'étude «#BETC Teens» de BETC Digital, 100% des 16-19 ans utilisent You Tube et 73% y vont tous les jours. Video City y est décrite comme la plus grande convention de youtubeurs au monde, plus importante que le Vid Con de Los Angeles (25 000 participants en juillet 2016). «Meet-up», dédicaces, tirages au sort, selfies, mais aussi concerts et conférences, tout est bon pour côtoyer les nouvelles idoles des jeunes. «Les salons correspondent au phénomène de fans, le public y est plus jeune que celui de You Tube en général, avec une moyenne d'âge de 12-20 ans», détaille Virginie Maire. Au prix de 40 euros l'accès VIP à Video City ou de 10 euros pour Get Beauty, c'est pour eux l'occasion de dépenser leur argent de poche.

 

Envoyer par mail un article

Le dernier salon où l'on like

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies