Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ils font l'éco

11/12/2008 - par Muriel Signouret

Chaque matin, ces éditorialistes-chroniqueurs, tous professionnels chevronnés, décryptent l'économie à la radio. À chacun son positionnement et son style.

France Inter, 7h25

Dominique Seux, le libéral

Le rédacteur en chef des Échos a pris ses quartiers à la Maison de Radio France depuis la rentrée. Désormais, chaque matin à 7h25, ce quadragénaire à la mèche crantée décortique l'actualité économique pendant 3 minutes. Son ton clair, sa posture libérale mais intelligente et intelligible lui permettent d'attirer 1,47 million d'auditeurs, selon l'enquête Médiamétrie portant sur la période septembre-octobre. Il est vrai que le journaliste n'ignore pas les subtilités du micro puisqu'il officiait depuis 2005 sur Europe 1.

 

Europe 1, 7h23

Axel de Tarlé, le pédagogue

Il est partout: sur Europe 1, bien sûr, mais aussi dans Paris Match, sur la chaîne Vivolta, voire sur France 5 cet été où il a animé l'émission C dans l'air, ainsi que dans les rayons des librairies où, avec des ouvrages tels que Comment perdre 739 euros par seconde, il livre sa vision décomplexée de l'économie. À 7h23 sur Europe 1, il parvient à fidéliser près de 1,1 million d'auditeurs avec son Journal de l'économie, où il adopte un ton très pédagogique.

 

RTL, 7h20

Christian Menanteau, l'engagé

Avec RTL, Christian Menanteau revient à ses premières amours. En effet, le journaliste économique avait été rédacteur en chef de la station avant de s'essayer à la presse écrite, où il a été successivement rédacteur en chef du Revenu puis directeur de la rédaction de La Tribune. De retour rue Bayard depuis la rentrée 2007, il met de la gouaille mais aussi de l'engagement dans son Journal économique de 7h20. Il fait sans doute la chronique la plus éditorialisée des stations généralistes, en donnant notamment chaque jour une note à des patrons, des hommes politiques ou des ministères. Un choix payant, puisqu'il rassemble chaque matin près de 1,6 million de fidèles.

 

Radio classique, 7h30

Nicolas Pierron et Éric Le Boucher, les décrypteurs

C'est Nicolas Pierron qui ouvre le décryptage en profondeur de l'économie dans son Journal du business de 7h30 à 8h. Un choix judicieux pour Radio classique, qui a ainsi conquis 60% d'auditeurs supplémentaires en un an sur cette tranche, avec 77000 fidèles en moyenne, selon la dernière étude de Médiamétrie. Éric Le Boucher, le directeur de la rédaction du mensuel Enjeux-Les Échos, qui prend la suite à 8h02 pour donner Le Ton de l'économie, parvient pour sa part à drainer 103000 auditeurs.

 
BFM, 7h18

Yves de Kerdrel, le financier

Ancien du Figaro, Yves de Kerdrel est aujourd'hui à la tête de la rédaction d'une autre publication du groupe, Le Journal des finances. En même temps, il officie sur BFM Radio tous les matins à 7h18 depuis 2004. Selon la dernière étude "La France des cadres actifs" d'Ipsos, parue en septembre, l'éditorialiste est écouté par 31000 cadres actifs.

Envoyer par mail un article

Ils font l'éco

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies