Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

agences

Trois questions à Guillaume Pannaud, président de TBWA Paris

05/02/2009 - par Entretien : Marie Maudieu

Comment les agences peuvent-elles, en période de crise, attirer les talents?

Guillaume Pannaud. Le pire serait de ne rien faire, et pire encore, de réduire la voilure. Il faut arrêter la langue de bois. Je n'irai pas jusqu'à dire que la crise est une opportunité, mais je pense qu'elle va permettre de réinitialiser ce métier. Cela passera nécessairement par des talents et plus particulièrement par des seniors. La génération de la loi Sapin, qui devrait être aux manettes dans les agences, a été sacrifiée. Les clients ont favorisé cette «juniorisation» en diminuant la rémunération. Il faut faire revenir des profils plus seniors dans les agences, car ils ont déjà vécu des crises, ils ont l'expérience, ils sont capables de réinventer.

 

Les juniors n'ont plus la cote?

G.P. Entendons-nous bien, je n'ai rien contre les juniors! TBWA est très impliquée sur le sujet, avec des initiatives comme L'Ouvre-boîte qui permet le recrutement de jeunes talents. Certains publicitaires, comme Nicolas Bordas [président de TBWA France], sont très investis dans les écoles et remplissent ce rôle de dénicheur. Il faut évidemment investir et recruter de nouveaux profils, créer de nouvelles fonctions. La nouvelle génération a l'avantage d'avoir d'ores et déjà intégré les nouveaux enjeux médias. Les juniors sont très matures vis-à-vis des marques.

 

Recruter des talents est une chose, une autre est de les garder…

G.P. C'est vrai. Il faut pour cela miser sur l'élément culturel, mettre à leur disposition des outils, et toujours se penser comme un collectif. C'est cette culture maison de TBWA qui en fait l'une des agences les plus attractives. La moindre des choses est aussi de les faire évoluer dans cette maison. Si j'avais un message à délivrer aux juniors, ce serait de bien choisir l'endroit où ils veulent grandir.

Envoyer par mail un article

Trois questions à Guillaume Pannaud, président de TBWA Paris

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.