Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les organismes de formation misent sur une croissance en 2009

12/03/2009 - par L.L.

Après trois années exceptionnelles, les résultats des organismes de formation devraient marquer le pas en 2009 mais rester positifs. Explications.

Qui eut cru qu'ils auraient le sourire ? Les responsables des grands organismes de formation affichent leur bonne humeur malgré la morosité ambiante. Bien disposés grâce d'abord aux bons résultats de ces trois dernières années. Le chiffre d'affaires des 380 organismes de formation privés de la Fédération de la formation professionnelle (FFP) a bondi de 8,5% en 2006, 11,4% en 2007 et 7,1% en 2008. Pour 2009, évidemment, le scénario est moins idyllique, mais pas catastrophique. Les organismes de formation escomptent un taux de croissance de 2% pour l'année et même de plus de 5% pour 20% d'entre eux. Etonnant.

Les entreprises obligées d'investir dans la formation

La formation professionnelle n'est-elle pas, au même titre que la publicité, la première à trinquer en cas de mauvaise conjoncture ? «Effectivement, c'est une variable d'ajustement dans les périodes difficiles, reconnaît Jacques Coquerel, directeur général de la Cegos. En France, toutefois, nous bénéficions d'amortisseurs, notamment l'obligation légale d'investissement dans la formation des entreprises.»

Ainsi la Cegos qui a connu une croissance de 12% en 2008, prévoit un ralentissement pour 2009, pas un effondrement (+5% prévu pour l'année). Pronostic de croissance aussi pour Demos."Certains programmes sont reportés mais, d'une manière générale, les entreprises ont compris l'importance de la formation professionnelle pour leur compétitivité et pérennité», souligne Blandine Legrand, responsable des départements formation en management, ressources humaines et communication chez Demos.

Autre sujet d'optimisme, les consommations DIF des salariés montent en puissance. La Cegos a ainsi reçu deux fois plus de demandes de formation en DIF que l'année dernière. Une part du DIF qui devrait représenter, selon la FFP, près de 10% de l'activité des organismes de formation en 2009.

La crise, un contexte favorable

Enfin, aussi cynique que cela puisse être, la crise pourrait servir les intérêts de certains organismes de formation. D'une part, parce que les entreprises qui ont dû contraindre leurs salariés au temps partiel, préfèrent les voir le reste du temps en formation via leur DIF que chez eux. D'autre part, parce que les licenciements sont généralement assortis de plans d'accompagnement comprenant un volet formation.

Nombre d'organismes de formation ont également créé des catalogues «spécial crise». Une trentaine de nouveaux titres sont ainsi apparus à la Cegos en janvier (Manager en période d'incertitudes, Négocier en situation tendue, etc.). Les formations les plus courues du moment en marketing et communication ? Celles liées au Web ont toujours le vent en poupe (e-marketing mobile, e-promotion, e-publicité, etc.).

Retour aux fondamentaux

Surtout, la crise est synonyme de retour aux fondamentaux. Dans tous les organismes, les formations «basiques» sont les plus demandées (apprendre les techniques du marketing opérationnel, être chef de produit, les clés du trade marketing, etc.). "En période difficile avant de chercher à se perfectionner on consolide les bases», résume Corinne Brouard, manager de l'offre marketing et commerciale chez Demos. Idem en communication, où les fondamentaux sont également demandés en priorité (le responsable de communication, gérer les relations presse, etc.) au détriment des autres formations.

Hormis dans les organismes de formation sur la communication comme Comundi, la division formation de RBI, propiétaire de Stratégies (lire le verbatim), le secteur communication paie un lourd tribu à la crise : -14% par exemple à la Cegos pour les formations en communication en 2009. Tandis que chez Demos, selon Corinne Brouard : "De plus en plus de communicants licenciés utilisent leur DIF pour se former à autre chose." Et de préciser : "En l'occurrence, le marketing."

 

VERBATIM

«En 2008, nous avons connu une croissance de 18%, ce qui est exceptionnel. Pour 2009, nous devrions être encore en croissance. De l'ordre de 4%. Certes, il y a une morosité ambiante, mais nous ne ressentons pas de signaux brutaux qui fassent craindre une croissance négative. Côté catalogue, nous avons étoffé notre offre de quinze nouvelles formations (81 au total). Elles sont principalement liées au Net et aux nouveaux métiers du référencement. Pour ce qui est des stages les plus demandés, les fondamentaux ont rarement aussi bien marché (le chargé de communication, marketing de l'offre, etc.) au détriment des formations moins opérationnelles. Notamment tout ce qui concerne le développement personnel et la réflexion sur soi.» Carine Paugnat, directrice marketing de Comundi

Envoyer par mail un article

Les organismes de formation misent sur une croissance en 2009

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.