Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Joindre l'utile à l'agréable, version RH

12/03/2009 - par Lionel Lévy

S’inspirant des jeux vidéo, les «serious games» s’imposent dans les entreprises. Une façon de développer ses compétences tout en s’amusant.

«Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer.» La formule de Friedrich Nietzsche pourrait être aujourd'hui un parfait argument commercial pour les sociétés spécialisées dans les «serious games». Ces jeux dits sérieux sont le plus souvent utilisés aujourd'hui pour former des salariés. Immergés dans un univers virtuel inspiré du jeu vidéo, les apprenants sont

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner