Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Secteur banque-assurance

«Plutôt fourmis que cigales»

29/10/2009 - par Sabine Gräfe, directrice d'études chez Precepta

«L'année 2010 s'annonce mitigée. Plutôt fourmis que cigales, les Français épargnerons plus qu'ils ne consommeront. Ce qui, dans le contexte de taux actuel, bénéficiera à l'assurance vie (la collecte pourrait croître de 8%, selon nos prévisions), surtout dans sa composante sûre (l'aversion au risque reste élevée). Seule interrogation : l'ampleur du risque de cannibalisation du grand emprunt d'État. Côté consommation donc, moins de dépenses et logiquement une demande de crédits atone. Les prêts à l'habitat ne feront guère mieux, l'immobilier demeurant perturbé. En attendant, les banques continuent de restaurer leurs marges. Moins dépensiers, les Français seront en outre plus exigeants et, plus encore, opportunistes. Un phénomène qui n'est pas nouveau, mais que la crise exacerbe. Il amplifiera les tensions déjà fortes sur les prix de certains produits, les assurances dommages aux premiers rangs. Une situation délicate pour les assureurs lorsque l'on sait que la sinistralité s'est sensiblement détériorée en 2009.»

Envoyer par mail un article

«Plutôt fourmis que cigales»

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.