Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Guillaume Josselin, directeur marketing France de Renault-Dacia

11/02/2010 - par Bruno Fraioli

«Nous n'utilisons pas les services de télévision de rattrapage dans le groupe Renault, mais nous regardons de près ce support. Cela ne veut pas dire que nous n'en ferons pas à l'avenir, car l'offre progresse et nous ne pourrons pas passer à côté. Cependant, la catch-up TV a deux inconvénients pour Renault. D'une part, les offres commerciales ne permettent pas de limiter la communication dans le temps. Or, actuellement, nos actions, comme d'ailleurs la plupart de celles de nos concurrents, sont plus axées sur des promotions à durée limitée que sur des campagnes d'image. D'autre part, l'âge moyen du consommateur de télévision de rattrapage apparaît, à ce jour, un peu trop jeune pour nous. Ils ont plutôt moins de 35 ans, alors que l'acheteur français type d'une voiture neuve a 55 ans.»

Envoyer par mail un article

Guillaume Josselin, directeur marketing France de Renault-Dacia

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.