Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Laurent Ruquier - On va s'gêner - Europe 1

25/02/2010 - par Cécile Barbière

Voilà dix ans que la bande à Ruquier sévit sur les ondes d'Europe 1. Lancée en septembre 1999, l'émission quotidienne On va s'gêner (16h30 à 18heures) a pour mission de concurrencer frontalement le rendez-vous de Philippe Bouvard à la même heure sur RTL (Les Grosses Têtes). L'animateur vedette de RTL quitte d'ailleurs la station à ce moment. «Il nous a rejoints pendant quelques mois avant de retrouver son siège aux Grosses Têtes», se souvient Laurent Ruquier. Peu à peu, On va s'gêner s'installe face au mastodonte de RTL grâce à son côté feuilleton. «Au fur et à mesure, des personnages se sont créés», explique l'animateur.
«Quand nous sommes arrivés sur les ondes, le rapport d'audience entre notre rendez-vous et Les Grosses Têtes était de 1 à 20 !, se rappelle Laurent Ruquier. Aujourd'hui, ils font à peine le double.» Selon les deux dernières vagues d'audience de Médiamétrie (septembre-décembre 2009) le rendez-vous de Laurent Ruquier compte 1 534 000 auditeurs, une progression de 141 000 auditeurs par rapport à la même période de 2008.
Entouré d'une bande de chroniqueurs dont une partie l'accompagnait déjà dans l'émission Rien à cirer qu'il animait sur France Inter, le chef de troupe Laurent Ruquier met à l'honneur l'humour de chansonnier, agrémenté de questions d'actualité poses à ses différents compères (Titoff, Olivier De Kersauson, Jérémy Michalak…). Un ton qui donne parfois lieu à quelques dérapages, comme celui récent de Pierre Bénichou, rappelé à l'ordre le 1er février par le Conseil supérieur de l'audiovisuel pour des «propos injurieux» envers les Polonais.

Envoyer par mail un article

Laurent Ruquier - On va s'gêner - Europe 1

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.