Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Medias

Groupes médias : Prisma, Marie Claire

25/03/2010 - par Delphine Le Goff

Prisma Presse

Au moment où nous écrivons, Prisma Presse n'a pas encore publié ses résultats 2009, qui devront être présentés dans le même temps que ceux de sa maison mère, Gruner + Jahr, à Hambourg le 25 mars. Chez Prisma, on annonce tout de même que le résultat net du groupe devrait être divisé par deux par rapport à l'année 2008, où il se montait à 37 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires est « en léger recul ». Evénement de l'année 2009, le changement de direction : Rolf Heinz a remplacé Fabrice Boé à la présidence du groupe, tandis que Pierre Riandet a succédé à Jean-Pierre Caffin à la direction générale. La régie du groupe, elle, s'est réorganisée autour de ses clients et rebaptisée pour l'occasion Prisma Média. L'année écoulée a donné lieu à des diversifications : Prisma Corporate Média (filiale créée fin 2008 pour réaliser des consumers magazines et du développement online) a gagné les appels d'offres de Canal+ pour ses magazines abonnés ainsi que le budget d'Aéroports de Paris pour l'édition de son mensuel Aéroports de Paris magazine. L'année 2010 sera celle du déménagement pour le groupe qui, au dernier trimestre 2010, partira pour Gennevilliers Cœur de Seine, dans les Hauts-de-Seine. Du côté des titres, VSD, relancé sans succès en avril 2009, est encore à la recherche de son modèle éditorial.

 

 

Groupe Marie Claire

Si le groupe Marie Claire a vu son chiffre d'affaires publicitaire baisser de 15% en 2009, à

210 millions d'euros, il peut se prévaloir d'une diffusion stable, en évolution de 1%. Les mastodontes restent solides : Marie Claire progresse de 1,4% (DFP : 430 355 ex.), Cosmopolitan de 1,2% (DFP : 377 842 ex.), Cuisine et Vins de France de 1,9% (DFP : 143 824 ex.), tandis que Marie Claire maison reste stable, à +0,2 % (DFP : 121 528 ex.). Parmi les titres qui ont baissé, Avantages, de –1,1% (DFP : 438 565 ex.). Cette année a vu le départ de la directrice de la rédaction de Marie Claire, Tina Kieffer, qui a dirigé le titre pendant dix ans et a cédé sa place à Chritine Leiritz, transfuge de Biba (Mondadori France). Par ailleurs, précise Jean-Paul Lubot, directeur général adjoint du groupe, « les sites Web de nos titres ont progressé très fortement, avec 5 millions de visiteurs uniques au total ». Pour le groupe, qui réalise un tiers de ses profits grâce a ses éditions internationales, 2009 aura été l'année de préparation d'Envy, hebdomadaire féminin people et mode lancé le 11 février dernier, qui estime avoir atteint ses objectifs avec une diffusion moyenne de 240 000 exemplaires sur ses premiers numéros pour un objectif de 200 000 exemplaires. Le 25 mars, Marie Claire lancera un nouveau titre qui paraîtra deux fois par an, Marie Claire enfants, qui correspond, explique Jean-Paul Lubot « à une demande très forte des annonceurs ».

Envoyer par mail un article

Groupes médias : Prisma, Marie Claire

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.