Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

magazines

Bilan presse OJD - Groupes de presse - Mondadori et Lagardère

25/03/2010 - par Delphine Le Goff

Mondadori

 

Ernesto Mauri, président de Mondadori France, se dit satisfait de l'année écoulée: «Notre  diffusion totale est à –2% en volume, dans un marché à –3,5%». Par ailleurs, «nous avons gagné des parts de marché dans sept secteurs sur les neuf où nous sommes présents», souligne-t-il. Parmi les titres en progression, Biba, qui pour la troisième année consécutive voit sa diffusion monter (+8%, 296474 exemplaires). «Nos publications "vintage" ont également augmenté leur diffusion: Top Santé (+1,5%, à 313303 exemplaires) et Modes et Travaux (+0,6 %, à 372 056 exemplaires)», se félicite Ernesto Mauri.

Mais 2009 aura surtout été l'année du lancement de l'hebdomadaire féminin Grazia, dont la diffusion moyenne s'établit à 180000 exemplaires pour un objectif de 160000. «Nous n'avons pas souffert de l'arrivée d'Envy [Marie Claire]: la semaine où il est sorti, notre spécial mode, vendu 1,50 euro, s'est écoulé à 190000 exemplaires», explique-t-il.

Aujourd'hui, le groupe, qui a par ailleurs réorganisé son pôle auto (Auto plus, L'Auto journal, Sport auto) avec son partenaire Axel Springer qui s'est séparé de la licence de FHM, réalise 23% de son chiffre d'affaires publicitaire dans le haut de gamme grâce à Grazia et Biba, contre 4% il y a un an.

 

 

Lagardère Active

 

À 1,27 milliard d'euros dans le monde, l'activité magazines de Lagardère Active a baissé de 17,9% en 2009. La crise (qui a d'ailleurs plus fortement affecté des pays comme l'Espagne, la Grande-Bretagne ou les États-Unis) a fait chuter le chiffre d'affaire publicitaire de 15%.

Côté diffusion, en France, la consolation est à chercher du côté de Elle, qui a réalisé une très bonne année (+3,8%, à 370658 exemplaires). En ce qui concerne les hebdomadaires du groupe, s'ils baissent tous en diffusion (Paris Match de –3,4%, Version Femina de –1,5%, Public de –2,5%, Télé 7 jours de –4,7%, Ici Paris de –4,3%), ils ont néanmoins affiché, selon Lagardère, des gains de part de marché par rapport à 2008. Quant aux mensuels, ils baissent plutôt moins que leurs concurrents.

Le Journal du dimanche, qui paraît depuis 2009 également le samedi, a pour sa part légèrement progressé en diffusion (+1,1 %, à 265 175 exemplaires). On attend désormais de voir ce que va donner le nouveau projet du groupe, la plate-forme communautaire Be lancée le 19 mars, dont le volet magazine arrive sur le marché très disputé de la presse féminine haut de gamme.

Envoyer par mail un article

Bilan presse OJD - Groupes de presse - Mondadori et Lagardère

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.