Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La télé parie sur les jeux en ligne

13/05/2010 - par Olivier Mongeau

L’ouverture du marché des jeux en ligne est prévue pour juin. Les chaînes de télévision vont se prendre au jeu des pronostics sportifs.

Préparez-vous à la déferlante. L'ouverture du marché des paris sportifs en ligne, qui devrait être effective en France début juin, ne passera pas inaperçue à la télévision. Il y aura évidemment les campagnes de communication des opérateurs et leurs spots (lire l'encadré), mais c'est l'arrivée massive de programmes sur les paris sportifs qui devrait être le plus spectaculaire.

Comme pour la météo, les téléspectateurs auront droit aux prévisions, chiffres et statistiques à l'appui. Chaque chaîne a déjà dans ses cartons son émission, généralement un programme court. «Il faudra distinguer les émissions sur les paris sportifs et les points de vue de bookmakers dans une émission de sport, explique Caroline de Fontenay, directrice marketing d'Eurosport Bet, opérateur de paris en ligne filiale du groupe TF1. Clairement, une émission sur les paris sportifs ne fera pas d'audience. Pour nous, c'est la deuxième option qui sera la plus intéressante.»

En fait, l'alternative existe déjà sur France 2. Dans le cadre de son partenariat avec la Française des jeux, la chaîne publique diffuse depuis quelques mois une émission de pronostics. D'abord intitulée Cote & Match (ou Côté Match), elle a été rebaptisée Paris sportifs en janvier dernier car le premier nom choisi était aussi celui de l'offre de paris sportifs de la Française des jeux, par ailleurs partenaire de l'émission. Ce programme de 26 minutes, présenté par le journaliste sportif Laurent Luyat, est diffusé le samedi à 6h30 et en semaine vers 17heures, dans une version courte d'une minute. Au menu: actualités du football, pronostics, analyses des rencontres phares par des experts, notamment l'ex-footballeur Emmanuel Petit et l'ex-rugbyman Fabien Galthié, qui est aussi engagé avec le PMU. Un beau dilemme en perspective.

L'émission Paris sportifs a clairement une orientation éditoriale. Le partenariat de France Télévisions avec la Française des jeux, également coproducteur du programme, n'apparaît pas à l'antenne. C'est le loueur de véhicules Ada qui en est le sponsor. En revanche, la page Web de l'émission donne clairement le ton en incluant un lien direct vers le site de la Française des jeux. Le principe fonctionne bien. D'ailleurs, France 3 devrait aussi avoir son programme de pronostics sportifs, le jeudi en troisième partie de soirée.

La question de la diffusion des publicités

Toutefois, le cadre légal d'expression des marques de paris sportifs n'est pas encore établi pour les futurs opérateurs légaux. En effet, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) mène actuellement une consultation sur les conditions de communication à la télévision de ce nouveau secteur. L'instance de régulation serait tentée par une restriction importante et interdire la publicité des marques de paris sportifs en ligne avant 22heures à la télévision et entre 17heures et minuit à la radio. Une déconvenue pour les opérateurs… et les médias.

 «Le marché publicitaire et les télévisions espèrent que l'ouverture du marché des paris sportifs en ligne sera un véritable relais de croissance, explique un dirigeant de chaîne. Si la publicité est très restreinte, il peut y avoir un risque financier.» Car, dans ce cas, adieu programmes courts et partenariats d'émissions de sport. Une extrémité que n'osent pas imaginer les futurs opérateurs.

 

 

 

 

Publicité, mode d'emploi

À ce jour, la publicité en France des sites de paris sportifs en ligne reste encore illégale. Elle sera libéralisée le jour de l'ouverture du marché, sans doute début juin. Aujourd'hui, les opérateurs, mis à part la Française des jeux et le PMU, sont interdits de communication. Télévisions, radios et afficheurs refusent donc ces annonceurs. Mais les régies de ces supports ont tout de même mis de côté un peu d'espace, pour être prêtes le jour J! Toutefois, certaines marques bravent l'interdiction en investissant sur Internet, ce qui reste répréhensible.

Envoyer par mail un article

La télé parie sur les jeux en ligne

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.