Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

affichage

Le plein de supports, suite

01/07/2010 - par Delphine Le Goff

Écran digital

Futura Media pour Nuxe

«À Shanghai, on peut voir des écrans volants, on se croirait dans Blade Runner!», raconte Patrice Drouault, directeur commercial de Futura Media, société spécialisée dans l'affichage digital. En France, on n'en est pas encore là. «On est même plutôt en retard en termes de réseaux digitaux par rapport à d'autres pays européens», remarque Guy Taïeb, qui dirige Futura Media. Créé il y a six ans, le réseau couvre deux univers: les centres commerciaux et les pharmacies, soit 4 500 panneaux au total, dont 1 500 dans les centres commerciaux régionaux. Futura Média ne se considère pas comme un média tactique, mais plutôt comme «un média numérique de proximité». «Notre concurrent, ce serait plutôt Métrobus, avec ses panneaux interactifs dans le métro», estime Guy Taïeb. Futura Media a développé une batterie de tests afin de quantifier l'impact de l'affichage numérique sur les ventes. «Sur une opération comme la campagne Nuxe, nous comparons les pharmacies avec écrans et les pharmacies sans. On constate 94% de ventes supplémentaires dans les réseaux avec écrans», souligne Guy Taïeb. Par ailleurs, Futura Media développe de nouveaux formats d'écrans, en forme de pétales, ou à l'aspect de colonne Morris digitale.

 

Publicité volante biodégradable

Flogos pour Mercedes-Benz

Voilà un média tactique qui ne manque pas de poésie… Les Flogos sont des bulles qui reproduisent le logo de marques. Ils sont créés avec un mélange spécifique et de l'hélium donnant un nuage de mousse 100% écologique. La mousse est ensuite pressée dans un moule, puis coupée et le Flogos peut s'envoler de ses propres ailes… La vitesse d'élévation ainsi que la grandeur et l'épaisseur peuvent être configurées avec les générateurs de logos. Le Flogos peut être dirigé avec l'aide d'un ventilateur et ainsi voler au-dessus d'un public, d'une course ou de tout autre événement. La société Flogos insiste sur «l'absence de toxicité et la biodégradabilité» de son produit, «respectueux de l'environnement et écologiquement sûr». La maison mère de Flogos est située aux États-Unis, sous le nom de Snow Masters. La société s'est installée depuis peu en France. Aux États-Unis, Flogos a créé des opérations pour le Hard Rock Café, les hôtels Sheraton, General Dynamics ou encore Mercedes-Benz.

 

Affichage indoor

Next One et Obiwan pour Warner

Vision d'horreur: dans les toilettes de plus de 200 bars et restaurants branchés en France, des traces de griffes sur les portes des cabines et une mare de sang sur le sol… L'opération a été imaginée par Obiwan et Next One, qui dispose d'un réseau d'affichage indoor, pour promouvoir la sortie de Freddy,les griffes de la nuit pour la Warner. L'objectif étant de toucher les 15-25 ans, cible principale du nouveau Freddy.Selon les deux agences 600 000 d'entre eux ont été exposés à la campagne. Le réseau Next One est constitué de 15 000 panneaux, présents dans les bars, les restaurants, les discothèques ou les stades. «Nous nous apparentons plus à un afficheur qu'à un média tactique, estime Guillaume Vaillant, directeur associé de Next One. Autrefois, nous étions apparentés à un média de complément. Aujourd'hui, avec le déploiement de notre réseau, nous avons la possibilité de faire du média de masse tout en disposant d'un potentiel de ciblage.»

 

Emballage publicitaire

Tac-Tic Media pour Nutella

C'est l'un des best-sellers des médias tactiques. «Le sac à pain publicitaire, tout comme le set de table publicitaire, est un média très grand public, remarque Florian Gibault, président de Tac-Tic Media. Lorsque l'on est en famille, pendant le repas, c'est à ce moment que l'on prend des décisions d'achat pour le foyer.» Les annonceurs qui choisissent ce média sont très variés: marques alimentaires, société de soutien scolaire… Le sac à pain publicitaire représente 45 à 50% de l'activité de Tact-Tic Media. «Il existe depuis vingt-trois ans et a été créé par une société nommée Epi Bag», explique Florian Gibault. Chaque année, Tac-Tic Media produit de 25 à 35 millions de sacs à pain publicitaires. Lors d'opérations pour des annonceurs comme Nutella, Tac-Tic Media était présent dans cent soixante villes en même temps. «Sur des supports très tactiques, on arrive aujourd'hui à faire de très grosses couvertures», souligne Florian Gibault.

 

Affichage mobile

Quadriplay Advertainment pour Canon

L'affichage mobile se lance dans le «déformatage». La société Quadriplay Advertainment, qui dispose d'un réseau de véhicules publicitaires, a lancé en mai un «road show» interactif pour promouvoir l'appareil photo Canon Eos 500 D. Le cœur de cible étant les amateurs avertis, plutôt CSP+. Le dispositif comprenait des Smart habillées aux couleurs de la marque et surplombées d'un grand appareil photo doté d'un écran qui permettait la diffusion vidéo et la prise de vue en direct. Cette opération de marketing de rue ciblait trente-quatre magasins où l'on pouvait acheter l'appareil (Fnac, Darty, etc.). En tout, les véhicules ont assuré 1 792 heures de visibilité, avec 2 416 démonstrations et près de 6 000 dépliants distribués. «Au final, le dispositif a permis de réaliser un bond de 12% en termes de ventes, se félicite Mathieu Sibille, conseiller du président de Quadriplay Advertainment. Aujourd'hui, ce type de médias n'est plus seulement tactique, mais stratégique.»

Envoyer par mail un article

Le plein de supports, suite

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.