Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

GL Events, champion mondial made in France

30/09/2010 - par Patrcik Cappelli

En vingt ans, ce groupe est devenu un acteur de dimension mondiale grâce à une stratégie d'intégration de ses trois métiers: prestataire de services, gestionnaire de sites et organisateur de salons.

Quels sont les points communs entre la récente Coupe du monde de football en Afrique du Sud, l'actuelle Exposition universelle de Shanghai et les prochains jeux du Commonwealth, qui se tiendront du 3 au 14 octobre à New Dehli, en Inde? Un: ce sont les trois plus grands événements culturels et sportifs mondiaux de l'année. Deux: ils ont tous recouru aux services de la société française GL Events.

L'entreprise lyonnaise a été créée en 1978 par Olivier Ginon et trois associés (Olivier Roux, Gilles Gouédard-Comte et Jacques Dange) sous le nom de Polygone Services. Dix ans plus tard, le groupe devient numéro un français des installations d'expositions et d'événements et se rebaptise Générale Location. C'est à l'occasion du Mondial de football de 1998 en France que GL commence à s'impliquer dans l'organisation de grands événements internationaux. Elle en profite pour s'introduire en Bourse, sur le Second Marché. Vingt-deux ans après sa création, GL Events est aujourd'hui un groupe de dimension mondiale (voir encadré), organisateur de 250 salons, propriétaire de 35 sites, présent sur les cinq continents et qui réalise la moitié de son chiffre d'affaires à l'international. Pour Olivier Roux, vice-président, 2002 constitue l'année pivot dans la trajectoire du groupe: «Nous avons commencé cette année-là à acquérir les parcs des expositions de Toulouse et  Lyon, le Parc floral à Paris, puis des sites à Turin, Padoue, Barcelone et, plus récemment, à Rio de Janeiro.»

La clé de ce succès? Un modèle économique original. «Nous sommes les seuls à avoir intégré les trois métiers de l'événementiel que sont la prestation de services, la gestion de sites et l'organisation de salons», explique Olivier Roux.

Le développement de GL Events a été à la fois organique et externe, avec le rachat de sociétés locales bien implantées dans les marchés émergents. Ainsi, le joint-venture avec la société sud-africaine Oasys a permis au groupe de devenir un acteur majeur dans l'organisation de la récente Coupe du monde de football. De même, la concession de longue durée (cinquante ans) de l'Arena de Rio, le plus grand parc des expositions d'Amérique latine, a été rendue possible par le rapprochement du groupe lyonnais avec le leader local de l'événement. Un accord qui va permettre à GL Events de se placer pour les futures manifestations de grande envergure organisées par le Brésil que sont la Coupe du monde de football 2014 ou les Jeux olympiques 2016.

Des compétitions plus féroces

Pour Olivier Roux, intégration des métiers et dimension internationale expliquent la bonne tenue de GL Events durant la crise économique: «En 2009-2010, nous avons augmenté notre activité de 15%. Grâce à la force de notre “business model”, nous sortons renforcés de la crise, même si certains marchés, comme le corporate, ont été fortement touchés.»

Le groupe français n'a pas de véritables concurrents globaux, hormis le singapourien Pico, mais il doit affronter des challengers locaux dans les divers métiers qu'il couvre, comme en France, Viparis pour les parcs des expositions ou Jaulin pour les structures et stands. D'autant que la situation économique actuelle rend les compétitions plus féroces, y compris pour des événements de moindre envergure. «Les appels d'offres sont plus nombreux, mais concernent des marchés plus petits», analyse Olivier Roux.

Reste que GL Events envisage un avenir plutôt brillant pour son secteur d'activités, comme l'exprime son vice-président: «Nous ne sommes qu'au début d'une histoire! L'international va peser de plus en plus dans notre résultat grâce à la croissance des nouvelles zones géographiques que sont la Turquie, le Brésil ou l'Asie.»

Mais GL Events ne néglige pas son pré-carré national: en 2010, le groupe s'est vu confier la gestion de deux lieux emblématiques et chargés d'histoire: la Mutualité, célèbre pour les meetings s'y étant déroulés, et le palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris.

 

 

GL Events en chiffres

690 millions d'euros. Chiffre d'affaires 2010 (estimation). Le chiffre d'affaires 2009 était de 581 millions.

3 500. Nombre de collaborateurs.

91. Implantations dans le monde.

4 000. Nombre d'événements organisés en 2009, ainsi que 250 salons.

35. Nombre d'espaces gérés (parcs des expositions et centres de congrès), représentant 1 million de m2 et 8 millions de visiteurs en 2009.

(Source: GL Events)

Envoyer par mail un article

GL Events, champion mondial made in France

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies