Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

marketing mobile

Papier principal suite (transports, culture, médias)

04/11/2010 - par Anne-Lise Carlo

Transports

 

Voyages-SNCF et la RATP intensifient l'accompagnement du client

 

Les transporteurs ont vite saisi l'intérêt d'être présents sur le plus mobile des médias. Ainsi, Voyages-SNCF possède une application Iphone Horaires & Résa qui permet de consulter, réserver ou annuler son billet de train. Mais la marque a aussi lancé il y a six mois le «compagnon mobile» qui suit le client à chaque étape du voyage: avant (horaires, place à bord, numéro de dossier), pendant (itinéraire en temps réel) et une fois arrivé à destination (transports et météo). Voyages-sncf.com atteint à présent un volume d'affaires généré sur le mobile de près de 30 millions d'euros. Le secret de cette stratégie: «À chaque fois, il s'agit d'un parcours en trois clics maximum élaboré le plus simplement possible», estime Pierre Alzon, directeur général adjoint de Voyages-sncf.com. La RATP, elle, est présente sur l'App Store d'Apple, l'Ovistore de Nokia et sur Androïd, via deux applications et un site mobile. Mais le transporteur utilise également depuis janvier les flashcodes. Le but: permettre aux usagers de connaître, via leur mobile, les horaires des prochains passages des bus et tramways. «Ma RATP dans la poche» est gratuit, la seule condition pour en bénéficier est de posséder un terminal récent et de télécharger l'application nécessaire à la lecture du flashcode.

 

Culture

 

La fin des audioguides?

 

Après l'Iphone, le Quai Branly est disponible sur l'Ipad depuis juin. Une application gratuite qui donne accès aux collections du musée, soit 300 000 objets photographiés en haute définition. Mais, surtout, sur Iphone, le Quai Branly s'est lancé dans la billetterie dématérialisée, le «m-ticket». En effet, depuis mai, les utilisateurs du terminal d'Apple peuvent acheter leurs billets électroniques, à imprimer chez soi, via l'application Tick & Live. «Avec l'exposition Baba Bling, nous avons aussi essayé de dépoussiérer les audioguides traditionnels», ajoute Karim Mouttalib, directeur général de l'établissement culturel public. Via une appli téléchargeable, le musée a ainsi proposé un audioguide enrichi et interactif sur Iphone à 3 euros. Offrir une seconde vie mobile aux expositions, c'est aussi le but de l'agence Smart Apps. Celle-ci a en effet conçu «l'e-album» sur Ipad de l'exposition Monet du Grand Palais ou sur IPhone pour les expositions de lieux culturels privés comme La Pinacothèque ou le musée Jacquemart-André. «Ces applications répondent à deux besoins: à la fois celui d'enrichir en temps réel sa visite, mais aussi de faire découvrir l'exposition, via un mini-aperçu, pour quelqu'un qui ne viendra jamais à Paris», souligne Frédéric Durand, directeur associé de Smart Apps. Des applications vendues à 2,99 euros sur Iphone et à 4,99 euros sur Ipad.

 

Presse

 

De nouvelles habitudes de lecture

 

Selon l'OJD, les derniers mouvements sociaux en France – et la non-parution de la presque totalité de la presse quotidienne – ont «boosté» de manière indéniable la fréquentation des sites Internet des médias français mais aussi de leurs applications mobiles... Trio de tête des applications presse consultées durant cette période: Le Monde, 20 Minutes et Libération. La preuve que des habitudes de lecture s'installent. «Dans l'univers des médias, les titres de presse ont été précurseurs sur le mobile et, en particulier, sur l'Iphone», confirme Sébastien Berten, président et cofondateur de l'agence Backelite. Aujourd'hui, le nouveau défi des titres de presse est d'être présents sur les autres plates-formes mobiles comme Android (Google), Bada (Samsung) ou enfin sur l'Ipad. Et sur la tablette d'Apple, il s'agit de faire mieux qu'un simple feuilletage des titres via une liseuse PDF, à l'image par exemple d'un titre comme Paris Match qui intègre des vidéos dans ses pages magazine sur Ipad. Avec Elle à table, c'est la deuxième application lancée sur la tablette d'Apple par le groupe Lagardère qui possède par ailleurs déjà vingt-deux applications sur l'Iphone. «À la fin septembre, nous étions à 4,5 millions de téléchargements cumulés sur le mobile», souligne Emmanuel Vacher, directeur marketing et commercialisation de Lagardère Active.


Radio-télévision

 

Direct et géolocalisation

 

L'enjeu actuel pour les télévisions est également l'Ipad. Ainsi, la chaîne France 24 a développé une application gratuite assez réussie pour la tablette. Si elle offre la possibilité de suivre ses émissions en direct ou en vidéo à la demande, France 24 joue aussi sur son image de chaîne internationale. Ainsi, son contenu est accessible en trois langues: français, anglais et arabe. Par ailleurs, elle permet une entrée dans son contenu via un planisphère, ce qui permet de fournir des vidéos et textes spécifiques à la situation géographique de l'internaute. Une application développée par l'agence Backelite. La chaîne d'information BFM TV a, elle, donné la priorité au direct sur Ipad. Depuis mai, elle offre ainsi la possibilité de regarder ses programmes via un streaming gratuit. Développée par l'agence Lesmobilizers, la chaîne d'infos propose aussi un visionnage de tous les sujets des trois derniers jours, un mur d'images vertical et horizontal et aussi l'accès à des informations Bourse et météo. Côté radios, l'innovation à saluer est l'outil de géolocalisation développé par la station France Bleu du groupe Radio France, par ailleurs présent sur Iphone, Ipod Touch et Ipad. L'application France Bleu permet ainsi d'écouter en direct sur son support mobile le programme de la station locale de Radio France la plus proche de l'endroit où vous vous trouvez. Le groupe Radio France propose par ailleurs sur l'ensemble de ses stations une offre de podcasts conséquente. Un phénomène à noter dans le monde radiophonique mobile, l'apparition des agrégateurs de radios du monde entier, exemple l'application radio.fr, sur l'Iphone. «Ces bouquets de stations peuvent poser problème à terme au niveau de l'audience et provoquer une perte du marché publicitaire des stations», souligne Sébastien Berten de l'agence Backelite.

Envoyer par mail un article

Papier principal suite (transports, culture, médias)

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.