Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Magazines

Du grain à moudre pour la presse peole

06/01/2011 - par Bruno Fraioli

Le carnet blanc des têtes couronnées est complet pour 2011. Les réjouissances vont débuter le 29 avril, à Londres, avec le mariage du prince Williams. Le fils de Lady Di et du prince Charles épousera Kate Middleton. Suivront, les 2 et 3 juillet, les noces d'Albert II de Monaco avec la sud-africaine Charlene Wittstock.

Ces deux mariages constitueront évidemment les événements de l'année pour la presse people, qui parie sur des diffusions en hausse. La télévision sera également présente, ainsi que l'incontournable commentateur spécialiste des dynasties royales, Stéphane Bern. France Télévisions devrait retransmettre les deux cérémonies.

Mais si le mariage britannique sera en «accès libre», ce ne sera pas le cas du côté de la principauté où, selon Le Point, des droits de 400 000 euros sont réclamés. Un milliard de téléspectateurs sont attendus par les chaînes du monde entier.

En Grande-Bretagne, pour que tous les sujets de Sa Majesté puissent suivre le mariage du prince Williams, le gouvernement a d'ores et déjà décrété le 29 avril jour férié. Une décision qui irrite le patronat britannique. Celui-ci a estimé à 6 millions d'euros le coût de ce jour chômé.

Un montant à mettre en regard de ce que l'événement pourrait faire tomber dans les caisses de l'Etat. Selon le cabinet Verdict Research, ses retombées économiques directes et indirectes pourraient être supérieures à 700 millions d'euros, dont une vingtaine grâce à la vente de mugs et autres assiettes à l'effigie des deux tourtereaux.

Envoyer par mail un article

Du grain à moudre pour la presse peole

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.