Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Bilan Presse : Bayard et Lagardère Active

14/04/2011 - par Amaury de Rochegonde

Bayard

Retour à l'espérance

 

Le groupe, qui réinvestit ses résultats dans son développement, peut souffler: il est redevenu bénéficiaire sur son exercice 2009-2010, à 3,9 millions d'euros pour 408 millions d'euros de chiffre d'affaires (–3,4%). Et il devrait l'être à nouveau pour son exercice clos le 30 juin 2011, où il attend 1,5 million d'euros de bénéfice net. Sur la diffusion, les résultats sont contrastés: Notre Temps est passé devant Femme actuelle en 2010, à 904 472 ex. payés en France (+1,4%) selon sa DSH OJD 2010, mais Pèlerin recule de façon sensible (–6,4%). La Croix a connu une légère baisse de diffusion en 2010, à 94 439 exemplaires (–0,7%) mais devrait bénéficier d'une nouvelle formule à la fin avril (après celle de Notre Temps en mars). Enfin, le groupe a repris la main sur sa régie de presse senior sous l'impulsion d'Herbert Michaelis, mettant fin à son contrat avec Lagardère Publicité. Sur Enfant magazine, qui connaît une chute de diffusion importante (–16,5%), un accord de commercialisation publicitaire a été trouvé avec Prisma, via Initial Régie.

 

Lagardère Active

Cap sur la France

 

Le groupe, qui a vendu sa presse internationale à Hearst début 2011, a connu un accroissement de son chiffre d'affaires de 3,3% en 2010, à 1,826 milliard d'euros (France et étranger). Malgré la rivalité accrue par l'arrivée de nouveaux féminins hebdos (Grazia, Be édité par le groupe), Elle a connu une progression de sa diffusion (+3,3%, à près de 383 000 ex.), récompensée par une Étoile OJD. Le titre a continué sa diversification avec le lancement d'Elle en scène, une série de concerts. Psychologies (+1,3%, à 338 000 ex.) poursuit sa success story avec le prix de la vitalité éditoriale du Syndicat de la presse magazine, et le lancement de trois nouvelles éditions (Grèce, Belgique francophone et Belgique néerlandophone). Par ailleurs, Be, fusionné avec le défunt Envy (Marie Claire) s'installe avec une diffusion de 170 282 ex. Dans le contexte déprimé de la presse cinéma, le mensuel Première progresse de 8% par rapport à 2009. Le Journal du dimanche (–2,8%, à 257 280 ex.) a été relancé en mars 2011 avec un nouveau format. Lagardère vient aussi de lancer une nouvelle mouture de son supplément hebdo Version femina (3,407 millions d'ex., –3,2% en 2010).

Envoyer par mail un article

Bilan Presse : Bayard et Lagardère Active

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.