Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La nouvelle banque de la musique?

05/05/2011 - par Entretien: Anne-Lise Carlo

La Caisse d'épargne bascule du marketing sportif au marketing musical. Une stratégie ambitieuse que dévoile pour Stratégies Cédric Mignon, directeur communication, de l’image et du sponsoring.

Pourquoi avoir décidé ce virage vers la musique?

Cédric Mignon. Depuis février, nous avons renouvelé notre communication publicitaire. Cela correspond à un changement d'image de la Caisse d'épargne. La première campagne avait déjà un positionnement musical fort avec la synchronisation du We and I de l'artiste Captain Kid. Ce qui nous intéresse dans la musique, c'est qu'elle permet de segmenter nos 26 millions de clients et de toucher des publics plus précis qu'avec le sport.


Quelle sera votre originalité par rapport à vos concurrents comme le Crédit mutuel ou la Société générale, déjà positionnés sur ce terrain?

C.M. Nous voulons mener des actions concrètes. Nous avons ainsi signé deux partenariats en musique classique: un premier avec le Centre culturel de musique baroque d'Ambronay et un second avec l'Orchestre symphonique lyonnais de Philippe Fournier. Ces partenariats donneront lieu à 22 concerts à travers la France. Enfin, nous avons signé un troisième partenariat avec la société Live Nation, tourneur de stars internationales comme Lady Gaga ou Rihanna. Sur 20 à 30 concerts par an, nos clients auront accès à 5% des places réservées, et ce 48 heures avant la mise en vente officielle.


N'avez-vous pas l'impression de changer de métier?

C.M. Ce partenariat avec Live Nation nous oblige en effet à intégrer une activité de billetterie, mais nous aimons évoluer. C'est la Fnac qui opère pour nous ce nouvel outil en marque blanche. Une application mobile géolocalisée, Sound Places, permettra aussi de découvrir les groupes de musique de sa ville, voire de sa rue. Elle est liée au dernier volet de notre plan musique, à savoir une politique d'aide à la scène régionale. Aux côtés de la Fnac et de 60 patrons de salles indépendantes, nous allons promouvoir les nouveaux talents auprès de nos clients. Nous offrirons même au lauréat d'un futur concours national la possibilité d'enregistrer un disque.

Envoyer par mail un article

La nouvelle banque de la musique?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.