Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

radio

RADIO

30/06/2011 - par Delphine Soulas

Trente ans après la libéralisation des ondes, que reste-t-il de l’esprit des premières radios libres? Liberté de ton, diversité musicale, indépendance des stations: la FM d’aujourd’hui semble très différente de celle du début des années 1980. État des lieux.

Ils ont entre 45 et 55 ans et décrivent la libéralisation des ondes comme le Mai-68 de leur génération. Qu'ils s'appellent Pierre Bellanger, Jean-Éric Valli, Jean-Paul Baudecroux ou Joël Pons, ils ont, comme des millions de Français, vu naître avec envie, espoir, voire passion, les premières radios libres en 1981. «Pour la première fois, les jeunes pouvaient entendre de la musique

Cette page est réservée aux abonnés

DÉJÀ ABONNÉ ?

Accès libre

s’identifier

Lire cet article

  • 2 €
  • image
  • image
  • image
J’achète

Abonnez-vous

Pour accéder à tous les contenus

s’abonner