Vous êtes ici

2011 Année des médias

Retour sur une année de médias

-Les indignés de la Toile. De Tunis à New York en passant par Madrid, quel rôle joue Internet dans la contestation des pouvoirs établis ?

-Égypte, du printemps arabe à l'hiver armé. Les espoirs de liberté d'expression sont confrontés à la censure et à la répression des autorités militaires.

-L'année du live. Les sites d'information ont multiplié ce mode de traitement journalistique.

-Upper« cut ». Le montage des programmes TV est de plus en plus rythmé, voire frénétique, à l'image de la mini-série Bref, diffusée sur Canal +

-Des Mad Men aux Brand Men. Les séries TV anglo-saxonnes auscultent avec ironie le monde de la communication et des médias du XXIe siècle

-Présipauté prospère. Groland va fêter ses vingt ans en 2012. Ce pays fictif fédère une communauté

-La terre inconnue de Frédéric Lopez. À l'origine des bonnes audiences de France 2, l'animateur continue d'innover

-Servier est servi. Le scandale du Mediator a dévoilé les compromissions de la presse médicale

-L'armée des « No Names ». Atteintes à la vie privée, défiance, ennui : ils quittent Facebook et Twitter.

-Nouvelles baroudeuses. Les premières femmes reporters à arpenter les zones de guerre ont laissé la place à une nouvelle génération.

-Les journalistes passent le code. Charte déontologique, code de bonne conduite...Aperçu des règles anti-délit d'initié encadrant le travail des journalistes

-Steve jobs, l'antimanager. Fourbe, autoritaire, agressif, manipulateur...Le portrait du cofondateur d'Apple n'est guère flatteur. Il savait pourtant mobiliser ses troupes comme personne.

-Les bonnes fées du handicap. Au-delà de son succès cinématographique, le film Intouchables sert-il la cause de l'insertion des personnes handicapées ?

-Ils n'ont pas raccroché. Dans la publicité et les médias, nombreux sont les septuagénaires encore aux manettes. Enquête sur les « papys managers » .

Retour sur une année de médias

-Les indignés de la Toile. De Tunis à New York en passant par Madrid, quel rôle joue Internet dans la contestation des pouvoirs établis ?

-Égypte, du printemps arabe à l'hiver armé. Les espoirs de liberté d'expression sont confrontés à la censure et à la répression des autorités militaires.

-L'année du live. Les sites d'information ont multiplié ce mode de traitement journalistique.

-Upper« cut ». Le montage des programmes TV est de plus en plus rythmé, voire frénétique, à l'image de la mini-série Bref, diffusée sur Canal +

-Des Mad Men aux Brand Men. Les séries TV anglo-saxonnes auscultent avec ironie le monde de la communication et des médias du XXIe siècle

-Présipauté prospère. Groland va fêter ses vingt ans en 2012. Ce pays fictif fédère une communauté

-La terre inconnue de Frédéric Lopez. À l'origine des bonnes audiences de France 2, l'animateur continue d'innover

-Servier est servi. Le scandale du Mediator a dévoilé les compromissions de la presse médicale

-L'armée des « No Names ». Atteintes à la vie privée, défiance, ennui : ils quittent Facebook et Twitter.

-Nouvelles baroudeuses. Les premières femmes reporters à arpenter les zones de guerre ont laissé la place à une nouvelle génération.

-Les journalistes passent le code. Charte déontologique, code de bonne conduite...Aperçu des règles anti-délit d'initié encadrant le travail des journalistes

-Steve jobs, l'antimanager. Fourbe, autoritaire, agressif, manipulateur...Le portrait du cofondateur d'Apple n'est guère flatteur. Il savait pourtant mobiliser ses troupes comme personne.

-Les bonnes fées du handicap. Au-delà de son succès cinématographique, le film Intouchables sert-il la cause de l'insertion des personnes handicapées ?

-Ils n'ont pas raccroché. Dans la publicité et les médias, nombreux sont les septuagénaires encore aux manettes. Enquête sur les « papys managers » .

L'année des médias 2011

La révolte des indignés de la Toile

15/12/2011 - par Olivier Mongeau

De Tunis au Caire en passant par Madrid ou New York, la nouvelle décennie a commencé sur fond de révoltes face aux pouvoirs établis. Quel rôle joue Internet dans cette contestation? Réponses...