Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

numérique

Radio 2.0

22/03/2012 - par Delphine Soulas

Ordinateur, smartphone, tablette, téléviseur… Les supports numériques gagnent du terrain dans l’écoute de la radio. Un nouvel écosystème dans lequel les principales stations entendent bien se positionner. Avec quelle stratégie et pour quels bénéfices?

Sur un smartphone dans les transports en commun, depuis un ordinateur au bureau ou via un téléviseur le soir à la maison: les Français sont de plus en plus nombreux à utiliser un appareil connecté à Internet pour écouter la radio. Chaque jour, ces nouveaux supports attirent plus de 4,6 millions de personnes, soit une audience cumulée de 8,9%. C'est le double d'il y a trois ans et 58% de plus qu'il y a un an seulement. Une croissance portée par l'essor des smartphones et des box Internet.
Dans le détail, quelque 1,7 million de Français écoutent quotidiennement la radio depuis leur téléphone portable, et autant depuis un ordinateur, alors qu'ils sont un million à le faire depuis leur téléviseur. Particulièrement concernés, les 13-34 ans, les CSP++ et les Franciliens. «Du fait de la nature même du média radio, l'écoute en direct prédomine», explique Julie Terrade, directrice d'études et de clientèle chez Médiamétrie.

Un nouveau marché qui s'installe progressivement

Certes, la radio 2.0 est encore loin des 37 millions d'auditeurs qui utilisent chaque jour un poste classique, que ce soit à la maison ou en voiture. En termes de chiffre d'affaires également, ces nouveaux territoires paraissent dérisoires au regard des centaines de millions générés chaque année par les stations FM grâce aux spots diffusés sur les ondes. Pour autant, la numérisation du média radio est lancée, tant en termes d'usage qu'au plan publicitaire. «Après l'engouement des annonceurs pour la vidéo sur Internet, porté par l'essor de la télévision de rattrapage et de la vidéo à la demande, nous sentons depuis le début de l'année un frémissement sur l'audio», souligne Jean-Pierre Cassaing, directeur du pôle radio chez Havas Media. Un nouveau marché qu'investissent massivement les grands réseaux nationaux.
Les radios indépendantes, elles, misent avant tout sur la radio numérique terrestre (RNT), qui pourrait enfin voir le jour cette année avec la délivrance par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) des autorisations d'émettre aux 136 stations qui avaient été sélectionnées pour Paris, Marseille et Nice. Dans un deuxième temps, ou de façon concomitante, un appel à candidatures va être lancé pour vingt autres agglomérations. Sur tous les fronts, la radio sera numérique en 2012.

Envoyer par mail un article

Radio 2.0

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.