Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'émergence de nouveaux profils

16/05/2012 - par Capucine Cousin

Créatifs, experts multiécrans, data analysts, data traders... autant de nouveaux métiers que devraient intégrer rapidement les agences médias.

Alors que le digital et la création s'imposent au sein de leur propre structure et que les innovations envahissent le quotidien des consommateurs, les agences médias en viennent à recruter de nouveaux types de profils.

Côté création, la nouvelle agence Moxie (Vivaki-Publicis Groupe) a récemment montré l'exemple avec le recrutement ce printemps d'un directeur de la création, Thomas Derouault (ex-Euro RSCG 360).

Mais de nouveaux profils digitaux commencent aussi à intéresser les agences: «Des développeurs, pour travailler sur le hardware et la recherche-développement, ou encore des responsables de l'efficacité, afin de gérer des indicateurs de plus en plus nombreux, comme en témoigne notre nouveau positionnement, le "live ROI"», estime Thierry Joly, directeur général d'Optimédia chez Zenith-Optimédia (Vivaki).
Egalement, les agences médias vont devoir «développer une nouvelle génération d'experts plurimedia, ou se doter d'agents de liaison sur le multiécrans», estime Michèle Lebarque-Hauville, directrice générale de Starcom.

Et, de fait, comme le rappelait en septembre dernier à Stratégies Thierry Jadot, alors PDG de Starcom (nommé en avril président d'Aegis Media France): «Tout devient digital: mes équipes TV achètent du média en ligne. J'ai des profils plus digitaux, orientés social media, community management et targeting.»

Autre nouveauté, l'entrée remarquée des plateformes d'ad exchanges sur le marché: «Si on veut devenir autonomes, il faut inventer de nouveaux métiers», estime Bertrand Beaudichon, PDG d'Omnicom Media Group,qui imagine l'émergence de postes comme ceux de «data analysts» ou d'acheteurs de données («data traders»), «métier que l'on sous-traite actuellement à des prestataires tels que Weborama ou Specific Media».

« Avec les données, de nouveaux métiers comme celui de “brand partner” vont se développer. On avait auparavant beaucoup d'analystes, mais sur les seules données d'audiences», ajoute Pierre Desangles, directeur délégué du groupe Aegis Media et PDG de Carat France.

«On va recruter des profils à la fois commerciaux et technologiques», complète Pascal Dasseux, DGA du groupe Havas Media et directeur général de Havas Digital.

Envoyer par mail un article

L'émergence de nouveaux profils

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies