Vous êtes ici

Solomo

Des services qui comportent une dose de communautaire ou de réseaux sociaux («social»), avec souvent une dimension géographique locale, portée par la géolocalisation («local»), dans un univers mobile auquel on accède bien sûr depuis son smartphone («mobile»). Bienvenue dans l'univers «Solomo», acronyme apparu en 2011, devenu un mot-valise bien pratique pour cerner - caricaturer? - de nouvelles tendances de consommation et de services dans l'univers mobile.

Ces dernières années, avec pour point de départ l'Iphone, lancé par Apple en novembre 2007, les Français ont pris l'habitude d'avoir dans leur poche ce smartphone, véritable couteau suisse qui leur permet d'acheter en ligne, de prendre des photos, de les partager avec leurs amis sur les réseaux sociaux, de se géolocaliser en temps réel, de repérer un restaurant à proximité...

 

L'Internet mobile au quotidien

La démocratisation des smartphones, avec des modèles aux prix attractifs, a accéléré le mouvement. D'ailleurs, 20 millions de Français en sont équipés, soit +25% en un an, et ils sont 3,2 millions à posséder une tablette tactile, d'après Médiamétrie. Preuve de cette diversification, le système d'exploitation mobile d'Apple, IOS, utilisé par 36% des mobinautes, a été allègrement dépassé par Android (l'OS mobile de Google qui équipe nombre de modèles concurrents à l'Iphone), avec une audience de 57,3% en juin dernier.

L'Internet mobile s'est imposé dans les usages pour répondre à des questions pratiques et effectuer des achats. En mai 2012, 4 millions de mobinautes ont ainsi consulté un guide d'achat, 1,3 million un site bancaire et 367 000 un site d'assurance, selon Médiamétrie. 21% achètent d'abord des services numériques (notamment des billetteries et téléchargement d'applications), ainsi que des produits culturels (11%) et des voyages (10%).

Surtout, les mobinautes commencent à prendre l'habitude de commenter leurs achats depuis leur smartphone: 3 000 par jour, d'après Nomao. Même la géolocalisation devient moins tabou: 7,2 millions de mobinautes déclarent l'avoir déjà utilisée, et 35% se sont déjà connectés en magasin pour avoir des compléments d'informations, relevait en janvier Médiamétrie. Des perspectives prometteuses...

Des services qui comportent une dose de communautaire ou de réseaux sociaux («social»), avec souvent une dimension géographique locale, portée par la géolocalisation («local»), dans un univers mobile auquel on accède bien sûr depuis son smartphone («mobile»). Bienvenue dans l'univers «Solomo», acronyme apparu en 2011, devenu un mot-valise bien pratique pour cerner - caricaturer? - de nouvelles tendances de consommation et de services dans l'univers mobile.

Ces dernières années, avec pour point de départ l'Iphone, lancé par Apple en novembre 2007, les Français ont pris l'habitude d'avoir dans leur poche ce smartphone, véritable couteau suisse qui leur permet d'acheter en ligne, de prendre des photos, de les partager avec leurs amis sur les réseaux sociaux, de se géolocaliser en temps réel, de repérer un restaurant à proximité...

 

L'Internet mobile au quotidien

La démocratisation des smartphones, avec des modèles aux prix attractifs, a accéléré le mouvement. D'ailleurs, 20 millions de Français en sont équipés, soit +25% en un an, et ils sont 3,2 millions à posséder une tablette tactile, d'après Médiamétrie. Preuve de cette diversification, le système d'exploitation mobile d'Apple, IOS, utilisé par 36% des mobinautes, a été allègrement dépassé par Android (l'OS mobile de Google qui équipe nombre de modèles concurrents à l'Iphone), avec une audience de 57,3% en juin dernier.

L'Internet mobile s'est imposé dans les usages pour répondre à des questions pratiques et effectuer des achats. En mai 2012, 4 millions de mobinautes ont ainsi consulté un guide d'achat, 1,3 million un site bancaire et 367 000 un site d'assurance, selon Médiamétrie. 21% achètent d'abord des services numériques (notamment des billetteries et téléchargement d'applications), ainsi que des produits culturels (11%) et des voyages (10%).

Surtout, les mobinautes commencent à prendre l'habitude de commenter leurs achats depuis leur smartphone: 3 000 par jour, d'après Nomao. Même la géolocalisation devient moins tabou: 7,2 millions de mobinautes déclarent l'avoir déjà utilisée, et 35% se sont déjà connectés en magasin pour avoir des compléments d'informations, relevait en janvier Médiamétrie. Des perspectives prometteuses...

marketing mobile

Une nouvelle génération de services mobiles

06/09/2012 - par Capucine Cousin

Plateformes de réservation, partage de bonnes adresses, m-couponing, géolocalisation… Une nouvelle génération de services Solomo.